MENU

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


  
Accueil
  
Citations par auteurs
  
Citations par thèmes
  
Citations sur la musique
  
Chanson française

  

 

 

 

 

 

Sid Vicious


Sid Vicious, né de son vrai nom John Simon Ritchie le 10 mai 1957 à Londres et mort le 2 février 1979 à New York, est un musicien britannique, second bassiste éphémère des Sex Pistols. Symbole de la violence et de la toxicomanie, il est devenu l'icône martyr du mouvement punk. Victime de l'héroïne, il est retrouvé mort dans son hôtel du Greenwich Village à New York.

Biographie de Sid Vicious

Site Officiel

 

CITATIONS

 

Au fond, je n'ai rien de vicieux. Je suis même plutôt quelqu'un de gentil. J'aime ma mère.


C’était le type le plus infect que j’ai croisé… Tout le monde le détestait. Tout le monde me détestait aussi. (parlant de John Lydon au lycée)


I need a fix…


J'étais le seul chez qui il restait un fond d'anarchie.


Je mourrais avant d'avoir 25 ans, et quand ça arrivera j'aurais vécu de la façon dont je le voulais.


Je mourrai jeune, c'est sûr. Je le sais, c'est tout.


Je ne pisserai pas sur Keith Richards s’il était en feu.


Je suis un intellectuel, et ma pensée n'est pas celle de tout le monde. Rotten est jaloux parce qu'il est évident que c'est moi la tête du groupe. Ils étaient tellement nuls avant moi qu'il a fallu qu'ils viennent me chercher, parce que tout seuls, ils n'avaient pas une idée originale.


Maman, Nancy m'attend de l'autre coté. (la mort) Si je me dépêche, j'ai une chance de rattraper la fille que j'aime.


Négligez leur autorité de suce-boules, rejetez leur morale bidon, foutez l'anarchie et détruisez vos valeurs, causez le plus de chaos et de destruction possible, mais ne les laissez pas vous prendre vivant.


On avait fait un marché. Je dois remplir ma part du contrat. S'il vous plait, enterrez-moi à coté d'elle. Qu'on m'habille de ma veste en cuir, d'un jean et de mes bottes. Au-revoir. (Lettre de suicide)


Punk, ça veut dire tapette, espèce de grosse fiotte de putain de scribouillard ! (au journaliste J.Colins)


Quoi la balance, j'en ai pas besoin de votre balance de merde, moi, je suis Sid Vicious, moi.


Rien ne sert de pourrir, il faut mourir à point !


Sid est quelqu'un vers qui je me tourne dans les moments de besoin. Quand les choses vont mal, quand les temps sont durs, je me dis : ''Qu'est-ce que Sid Vicious aurait fait dans cette situation ?'', et ensuite je choisis dans la longue liste de possibilités : Tomber ivre mort ou casser quelque chose.


Tu plaques un accord, ça fait Twang, et hop, tu joues de la musique.

A PROPOS DE SID VICIOUS

A mon réveil on m’a dit que Sid Vicious était mort. Je n’ai pas pu manger mon petit déjeuner. (Joe Strummer, The Clash)


En réalité, Sid était très intelligent. Son intellect ne faisait jamais vraiment surface. Il n’avait pas l’occasion de s’en servir. Mais c’était impossible de le duper ou de lui raconter des histoires. Il était futé. Parfois, en regardant au fond de ses yeux, on voyait qu’il n’avait peur de rien. Ça donnait le frisson. (Mike Baess, ami de Sid Vicious)


J’ai appris la nouvelle aux actualités. Personne ne m‘avait prévenu. Je n’ai rien ressenti sur le coup. Ça se passe toujours comme ça quand on apprend une mort. Bizarrement, j’étais presque soulagé. (Johnny Rotten)


Quand Sid a rejoint le groupe, la musique a été mise au rencard. (Steve Jones)


Sid a toujours su se mettre en valeur. Ses modèles devaient être Elvis dans sa phase cuir et James Dean. C’était le genre de mec que tout le monde regardait dès qu’il entrait dans une pièce. Je crois qu’il était conscient de ce pouvoir et le cultivait délibérément. Il a gagné notre respect en étant différent. (Mike Baess, ami de Sid Vicious)


Sid est arrivé sur scène et un mec lui a craché dessus. Il lui a donné un coup avec le pied du micro. (Pat Scabies, Rich White Kids)


Sid était obsédé par le paraître. C’était l’un des premiers à jouer au con. C’est certainement lié à ces trucs d’existentialisme et de post-modernisme. Ne faire partie de rien, ne pas avoir d’identité. C’était très chiant dans le fond. Avec John Lydon, il y avait toujours des moments où on pouvait parler de ce qu’on aimait. Sid n’avait aucune empathie, il détestait tout. (Jah Wobble, Public Image Limited)


Sid s’est donné le rôle du chanteur et a adoré ça. Il n’arrêtait pas de prendre des poses à la Elvis et de s’attraper l’entrejambe, des années avant Michael Jackson. C’était évident qu’il détestait être bassiste et que c’était son groupe. Il avait l’air de vivre ses fantasmes de chanteur. (Frank Murray, directeur de l’Electric Ballroom, à propos des Rich White Kids dans lequel Sid Vicious était chanteur)


Sid Vicious nous détestait. Il nous traitait de poseurs et d’une certaine façon, il avait raison. (Steven Severin, Siouxsie & the Banshees)


Sid Vicious s’est mis à détester les Stinky Toys juste parce qu’ils étaient français. (Ron Watts, patron du 100 Club)

 

 

 

 

 

 

 

Accueil - Citations par auteurs - Citations par thèmes - Citations sur la musique - Contact