MENU

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


  
Accueil
  
Citations par auteurs
  
Citations par thèmes
  
Citations sur la musique
  
Chanson française

  

 

 

 

 

 

Roger Waters


Roger Waters, né le 6 septembre 1943 à Great Bookham (Surrey), est un bassiste et auteur-compositeur britannique, membre fondateur du groupe Pink Floyd.

Biographie de Roger Waters

Site Officiel

MySpace

 

CITATIONS

 

Avant je regardais les livres en me demandant comment on pouvait faire quelque chose avec autant de mots. Mais mon divorce et le fait d'être tombé amoureux de quelqu'un d'autre a libéré mon habilité à écrire plus que des chansons.


C'était compliqué d'organiser le concert de « The Wall » mais c'était fabuleux de travailler avec tout le monde, Bryan Adams, Van Morrison, Cyndi Lauper, putain de brillante. Tous brillants, sauf Sinead O'Connor. Elle ne comprend rien. C'est une gamine idiote. Tu ne peux pas juste t'asseoir dans un coin te raser le crâne et te le foutre dans le cul et le sortir de temps en temps en disant « Oh je pense que ce truc et ce machin ne vont pas » avant de fondre en larmes.


Est-ce que les technologies de communication et de culture et en particulier la musique populaire, qui est une entreprise vaste et aimée, vont nous aider à mieux nous comprendre ou vont-ils nous décevoir et nous éloigner ?


Et bien, je suis l'un des cinq meilleurs écrivains venus d’Angleterre depuis la guerre.


Il faut prendre le risque d'être rejeté.


Il n'y a pas de côté sombre de la Lune. En fait, elle est entièrement sombre.


Il y a des choses dans mon histoire qui m'ont aidé à devenir créatif. Avoir un père assassiné, par exemple, est la meilleure chose qui puisse arriver à un môme qui veut écrire des poèmes et des chansons.


Il y avait un mec devant la scène qui faisait ce qu'il voulait, mais ce qu'il voulait n'était pas ce que je voulais. Il criait, il hurlait et semblait s'amuser comme un fou en poussant les gens contre la barrière de la scène. Il voulait se battre, en fait, et moi, je voulais faire un concert rock. J'étais tellement exaspéré que j'ai fini par lui cracher dessus pour qu'il se calme, ce qu'on ne doit faire à personne. Et je l'ai eu, il s'est pris mon crachat en pleine figure (à propos du concert au stade olympique de Montréal, le 6 juillet 1977).


Je hais le rap ! C’est le langage le plus avilissant, le plus dégradé que j’ai jamais entendu. Et les pauvres types qui le beuglent ne s’en rendent même pas compte. Encore un crime du show business… (1992)


Je n'ai de problème avec aucune question.


Je n'ai rien contre le fait que David Gilmour poursuive ses propres objectifs, c'est juste l'idée de la carrière solo de David Gilmour en tant que Pink Floyd qui m'offense !


Je suis en compétition avec moi-même et je suis en train de perdre.


Je suis très triste pour Syd Barrett. Bien sûr, il était important, et le groupe n'aurait jamais connu ce putain de décollage sans lui, vu qu'il écrivait toutes les chansons. Ça n'aurait pas pu avoir lieu sans lui, mais en même temps, ça n'aurait pas pu continuer avec lui. « Shine On » ne parle pas vraiment de Syd — il symbolise juste l'absence extrême à laquelle certaines personnes sont tentées de céder, parce que c'est la seule façon pour elles de supporter la tristesse de la vie moderne, de se retirer complètement. Je trouve cela terriblement triste (1975).


Je trouve l’album très facile, un faux assez bien réalisé [...] Les chansons sont pauvres dans l'ensemble ; j'ai encore du mal à croire aux paroles. Les paroles de Gilmour sont vraiment de troisième ordre (à propos de l’album A Momentary Lapse of Reason, 1987).


L’autre jour, je jouais au golf avec un ami. J’allais frapper la balle quand je vis qu’un tout petit moucheron était posé dessus. Et je me suis dit que cet être allait vivre une expérience incroyable. C’est comme si vous étiez grimpé sur un bloc de la taille d’une maison et que brusquement arrivait de l’espace cette énorme masse aussi grande qu’un hôtel. L’hôtel vient percuter la maison à une vitesse incroyable et la catapulte dans l’espace. Vous vous rendez compte de l’incroyable expérience que le moucheron allait vivre ? (1984)


La presse me descend constamment en prenant ses grands airs, pensant que mes idées n’ont aucun sens. Mais une de mes plus grandes fiertés, c’est de voir que dix ans après, on étudie les textes de « The Wall » dans les écoles du Danemark. (1992)


La question n'est même pas que David Gilmour ait besoin d'être motivé pour sortir le meilleur de son jeu de guitare. Et c'est un excellent guitariste. Mais l'idée qu'il a essayé de propager toutes ces années, comme quoi il aurait un sens de la musique plus prononcé que le mien, est une putain d'absurdité. C'est une idée ridicule mais les gens semblent assez contents d'y croire (2003).


Lorsque l'enregistrement fut terminé, j'ai ramené une copie de l'album chez moi, et je me souviens l'avoir fait écouter à ma femme d'abord, et je me rappelle qu'elle a fondu en larmes lorsqu'il fut fini. Alors, j'ai pensé : « Ça a évidemment touché une corde sensible, quelque part », et l'idée avait tendance à me plaire. Vous savez, quand on fait quelque chose, en particulier un morceau de musique, on l'entend avec de nouvelles oreilles lorsqu'on le fait écouter à quelqu'un d'autre. Et à ce moment-là je me suis dit : « Wow, c'est un travail joliment complet », et j'étais sûr que les gens répondraient à cela (à propos de l’album The Dark Side of the Moon, 2006).


Nous avons tous un fasciste en nous, c’est pourquoi l’éducation a tant d’importance pour effacer la cruauté, le despotisme et toute forme de totalitarisme. Si vous emmurez, vous vous transformez en monstre. (1990)


Tous ceux qui se lancent dans le rock veulent devenir célèbres. Parce qu'ils veulent montrer qu'ils sont des rebelles ou parce qu'ils n'ont pas trouvé d'autre moyen de faire de l'argent, ou parce qu'ils veulent des filles ou quoi que ce soit... Il n'y a pas de pureté dans la motivation du rock ! Ceux qui ont beaucoup de succès ont souvent (et c'est ce qui leur permet de tenir le coup) des motifs égoïstes pour le faire. Des motifs fondamentalement liés aux expériences d'autres gens, sinon ils ne vendraient pas de disques. Je n'achète pas de disque de Neil Young, de Lennon ou de Dylan si je ne peux pas m'identifier à leur attention pour l'amour, la vie, la liberté, etc. Je ne pense pas qu'un seul d'entre nous dans le rock ne soit motivé que par le noble désir de partager un peu de sa sagesse avec le reste de l'humanité. Si c'était la principale motivation, je pense qu'on ferait autre chose.


Un artiste qui va jouer dans un pays qui occupe les terres des gens et les oppresse, comme Israël le fait est une très mauvaise chose et il devrait dire non.

A PROPOS DE ROGER WATERS

Roger Waters avait un ego énorme et disait que je ne m'investissais pas assez, alors qu'il m'empêchait de faire quoi que ce soit. La fracture apparut lorsque nous sommes tous partis en vacances vers la fin des enregistrements. Une semaine avant la fin des vacances, j'ai reçu un appel de Roger d'Amérique me disant de venir immédiatement. Ensuite, il y a eu cette réunion pendant laquelle Roger m'a dit qu'il voulait que je quitte le groupe. J'ai d'abord refusé. Alors il a dit que si je n'acceptais pas de partir après que l'album soit fini, il prendrait les enregistrements et les emmènerait avec lui. Il n'y aurait pas d'album et donc pas d'argent pour payer nos énormes dettes. Alors j'ai accepté. J'étais terrifié. Maintenant, je pense que j'ai fait une erreur ; c'était un coup de bluff de Roger mais je ne voulais plus travailler avec ce type (Rick Wright, ex-Pink Floyd).
 

 

 

 

 

 

 

Accueil - Citations par auteurs - Citations par thèmes - Citations sur la musique - Contact