MENU

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


  
Accueil
  
Citations par auteurs
  
Citations par thèmes
  
Citations sur la musique
  
Chanson française

  

 

 

 

 

 

 

 

The Ramones


Les Ramones étaient un groupe de punk rock originaire de New York et qui fait partie des premières formations du mouvement punk. Fondé en janvier 1974, le groupe enregistra 14 albums en studio et effectua de nombreuses tournées avant de se séparer en 1996. Leur look se détachait par son minimalisme et son aspect négligé : cheveux longs, blousons de cuir des années 1950, jeans déchirés aux genoux. Ce style sera repris plus tard par le mouvement grunge. Ils n'hésitaient pas à jouer avec l'humour noir accompagné d'une musique entrecoupée de slogans, comme par exemple « Beat on the brat with the baseball bat » - qui signifie en français : « Tape sur le môme avec une batte de base-ball » Naturellement, ces titres ne sont que de la provocation punk. Les quatre Ramones ont influencé avec quelques mois d'avance les kids urbains de la première vague punk anglo-américaine, en particulier The Clash et les Sex Pistols.

Biographie des Ramones

Site Officiel

MySpace

 

CITATIONS

 

Dee Dee était charmant, avait envie de faire plaisir et se montrait très créatif avec la réalité. C’est sans doute ce qui lui a permis d’écrire de si bonnes chansons. (Tommy Ramone)


God Bless George Bush. (Johnny Ramone)


Iggy avait l'air très énervé. Il était vêtu d'un simple caleçon et entièrement couvert de peinture argentée. La peinture lui barbouillait tout le corps, même les cheveux. (...) Iggy a jeté un regard sur l'assistance et à il dit : "Vous me rendez malade !" Et il a vomi. (Dee Dee Ramone)


Il faut bien comprendre que ce que nous faisons demande une énorme concentration. Les Sex Pistols étaient abominables sur scène. Pas du tout professionnels, nuls ! Après un de leurs concerts, Johnny Rotten est venu me voir. "Qu'est-ce-que t'en penses ?" il me demande. Et je lui ai répondu : "Les mecs, je trouve que vous puez". Il m'a dit : "parce que vous, vous puez pas ?". (Johnny Ramone, 1979)


J’ai vu Johnny frapper Joey une fois. Joey avait oublié chez lui un truc sans importance, je ne me souviens même plus quoi. Mais Johnny était si enragé qu’il l’a cogné. Ce n’était qu’un coup de poing dans le bras, rien à voir avec ce qu’il mettait à Dee Dee, pourtant, j’étais choqué. Qui pouvait frapper Joey ? C’était comme de battre un infirme. (Tommy Ramone)


Jeffrey était toujours planté là, à rôder. Il était quasi muet. C’était un batteur plutôt  médiocre, mais il avait une énorme batterie bleu pâle avec deux grosses caisses qui semblaient plus grosses que celle de Keith Moon. On aurait tous mené une vie à peu près correcte sans les Ramones, mais je ne suis pas sûr que ça aurait été son cas. (Tommy Ramone)


Nous sommes anti russes. C’est une affaire tout à fait personnelle. A Los Angeles, il y a un tas de communistes. Ils affirment que leur doctrine est bonne pour notre pays parce qu’il y a un taux croissant de pauvreté. J’ai rien contre ces gens là à  partir du moment où ils haïssent les russes autant que moi. Nous ne sommes pas un groupe politique. (Johnny Ramone, 1980)


Nous sommes le plus célèbre groupe inconnu du monde.


Plus c'est simple, plus ça sonne. (Johnny Ramone)


Sid never meant any harm, he shot some dope into his arms.


Toutes ces filles qui papillonnaient autour des groupes glitter au Max's étaient redoutables. Elles bossaient toutes dans des salons de massage - une industrie florissante à New York à cette époque. Tu rentrais là-dedans, soi-disant pour te faire masser, mais en fait, c'était pour une branlette ou une pipe. Et toutes tes copines bossaient dans ces salons, à "faire des massages" toute la journée. (Dee Dee Ramone)

A PROPOS DES RAMONES

J’ai vu l’un de leurs premiers concerts. Ça donnait quelque chose comme « 1-2-3-4 BRRAAAGAWGGH ! ». Un genre de rugissement. Puis l’un d’entre eux cassait une corde et ils sortaient de scène. Ils revenaient « 1-2-3-4 » et la même chose se reproduisait. On était là à se marrer. Pourtant la musique était d’une intensité incroyable. C’était ce que j’avais vu de mieux depuis les Stooges. Ça a changé ma vie. (Alan Vega)


Les Ramones enviaient peut-être le don des Pistols pour l’autodestruction, mais ils ont pigé vite fait qu’ils devraient passer le reste de leur vie sur la route. (Danny Fields, manager)


Linda Rondstadt est venue voir les Ramones. Elle a filé en se bouchant les oreilles. (Hilly Kristal, fondateur du CBGB)


Si un martien débarque sur Terre et qu’il me demande : « Qu’est-ce que c’est le rock’n’roll ? » Je lui fais écouter les Ramones. (Frank Black, ex, Pixies, 1993)


Souvent, les gens les détestaient. Mais à chaque concert, il y en avait qui tombaient amoureux des Ramones. Si une personne était sous le charme dans l’Oklahoma, la fois suivante, ils seraient deux ou trois. C’était des pionniers et des explorateurs. (Arturo Vega, directeur artistique)


Tout chez eux, leur allure, leur musique, leur attitude et leurs chansons était parfait. Le concert s’est achevé en onze minutes et demie. J’étais ébloui. (Danny Fields, manager)

 

 

 

 

 

 

 

Accueil - Citations par auteurs - Citations par thèmes - Citations sur la musique - Contact