MENU

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


  
Accueil
  
Citations par auteurs
  
Citations par thèmes
  
Citations sur la musique
  
Chanson française

 

  

 

 

 

 

 

Pixies


Groupe de rock alternatif américain formé en 1986 à Boston, Massachusetts. Le groupe s'est séparé en janvier 1993 dans des conditions quelque peu houleuses, mais s'est reformé en avril 2004. Depuis l'origine, il est constitué de 4 membres : Black Francis (né Charles Thompson IV, et ayant aujourd'hui pour nom d'artiste Frank Black) (chant et guitare rythmique), Joey Santiago (guitare lead), Kim Deal (basse et chant) et David Lovering (batterie).

Biographie de Pixies

MySpace

 

CITATIONS

 

A l'époque des Pixies, j'ai du battre le record mondial de masturbation. (Kim Deal)


C'est dur de chanter à propos des pronoms comme 'il', 'elle' ou 'je', sans paraître vague. Si tu peux chanter de l'espace, du temps ou de l'océan, ça devient plus mystique... (Frank Black)


C'est dur de s'attabler avec quelqu'un, de faire de ton mieux pour répondre à des questions que tu as entendu mille fois, et ensuite, en lisant l'article de constater qu'on t'a poignardé dans le dos. Tant que ça concerne le rock, ce n'est pas important. Ce qui me gène c'est la façon qu'ont certains, désormais, de s'en prendre à moi sur un plan personnel. Un jour on fait de toi une figure quasi mythique et le lendemain on te traite de gros lard. Quand on prétend parler d'art, le minimum c'est de traiter les gens avec un peu de respect. (Franck Black, 1993)


Certains groupes sont de la merde. Ils n'ont aucune bonne idée, leurs chansons sont trop longues. Nos albums ne sont pas les meilleurs albums jamais enregistrés mais nous avons un concept de ce qui est bon et pas bon. (Frank Black)


Groupe cherche bassiste. Influences : Hüsker Dû et Peter, Paul & Mary.


Guns 'n Roses...je préfère entendre les Guns 'n Roses plutôt qu'un tas d'autres choses, mais allez, tout ça est si insipide. MTV nous gave d'imitations de rock. D'où viennent tous ces groupes ? Ils viennent de nulle part et ils prennent la grosse tête. Ce n'est pas le manque d'héroïsme qui me gêne, ni la musique. C'est leurs putains d'attirails et de chevilles qui enflent que je ne supporte pas. (Frank Black)


I like being the underdog. It's better than sucking.
J'aime bien être en queue de peloton. C'est toujours mieux que d'être à chier.
(Frank Black)


Iggy est le seul mec sur lequel je me calque. Je peux écouter un album des Pixies et dire : 'Oh ouais, il y a du Iggy Pop là-dedans'. (Frank Black)


Il n'y a plus de rébellion dans le rock, c'est devenu en trente ans une culture de masse alors qu'avant, cela correspondait à un véritable mouvement et à une certaine attitude, voire à un certain détachement. Si ma musique provoque un certain déséquilibre, voire une sorte de danger, cela ne signifie pas pour autant qu'on est des rebelles sans foi ni loi. Aujourd'hui on est là pour passer un bon moment, jouer quelques chansons et boire un coup. (Franck Black, 1993)


Il n'y a rien de mieux que l'héroïne : c'est le meilleur moyen de grimper au plafond que je connaisse. (Kim Deal, 1995)


J'adore manger. La nourriture ne t'affecte pas d'une manière spirituelle, mais le son oui. (Frank Black)


J'ai besoin de ma propre TV pirate... (Frank Black)


J'ai toujours aimé tous les noms de scène originaux comme Iggy Pop et Billy Idol. (Frank Black)


J'aimerais faire un single chaque mois et tous les 2 ans les mettre sur une compilation. Et puis partir et aller dans un coffe shop à Rotterdam, jouer et écouter du reggae et du punk classique. (Frank Black)


J'aurais aimé être avec les Espagnols ou les Anglais quand ils partirent à la découverte du Monde. Ca me chagrine qu'il n'y ait plus de terre à découvrir. A part la Lune. (Frank Black)


J'avais l'habitude d'écouter Iggy Pop nu car je suis toujours nu dans mon appartement. (Frank Black)


J'écris mes chansons le plus souvent devant un miroir. Quand je fatigue devant le miroir, je reste dans la baignoire et je tire le rideau...J'écris les chansons en chantant des 'bouquets' de syllabes sur des progressions d'accords et ça devient des mots. Un bouquet de 5 mots doit signifier quelque chose, mais les 5 mots qui suivent, ou précèdent, n'ont parfois rien à faire ensemble. (Frank Black)


Je crois que si des gens disent de nous que nous sommes importants c'est simplement parce que nous ne sommes pas phénoménalement barbants.


Je ne sais pas si c'est juste que je suis un jeune con ou que j'apprécie le macabre, l'étrange ou l'horreur. (Frank Black)


Je ne suis pas quelqu'un de très cultivé. Je ne suis pas l'art de très près, je ne lis pas. Je suis conscient de l'importance de la lecture, mais je me vois mal rester immobile pendant des heures à  bouquiner. Je suis bien trop occupé à vivre et impliqué dans ce que je fais pour pourvoir me concentrer sur un bouquin, bien que ce soit une activité fort louable. (Frank Black, 1989)


Je suis vraiment dégoûté qu'il n'y ait plus de frontière à franchir. Et on sera mort probablement avant qu'on puisse partir loin dans l'espace. (Frank Black)


Je voulais montrer ma foi dans les interviews. Je voulais qu'ils soient intrigués, absolument curieux à propos de ce que je suis. C'est ce qui fait que la chanson m'attire - c'est le trou dans lequel tu es aspiré quand tu es vraiment dans une chanson. (Frank Black)


Je voulais soit former un groupe, soit voyager en Nouvelle Zélande pour regarder la Comète de Halley. J'ai manqué l'événement astronomique le plus important du siècle pour former les Pixies !
(Frank Black)


Jean et moi avons pris le Concorde une fois et nous avons vu l'incurvation de la Terre. C'est quelque chose que tu n'as pas l'habitude de voir, alors je le dis, si tu peux le faire, fais le. (Frank Black)


Laisse-moi essayer et nettoyer ma tête. Je pense que j'ai une idée là. (Frank Black)


Le rêve de David s'est finalement exaucé. Les fans viennent dans les backstage. J'ai lu dans un magazine de sciences que la chaleur globale affecte nos hormones. Alors il y a une explication scientifique pour son obsession pour les 'schoolgirls'. (Frank Black)


Le Rock'n'Roll est devenu une expérience artificielle. Ça n'a rien à voir avec la rébellion. La musique rock est juste une partie de la culture des gens aujourd'hui. Rien n'est extrême, dangereux ou subversif. Rien ne va effrayer ma mère. Elle adore les Pixies. (Frank Black)


Mon père avait parlé de nommer son futur enfant, Black Francis, j'ai trouvé que ça sonnait bien, alors je l'ai pris. (Frank Black)


Mes disques ne marchent pas parce que les gens aiment des trucs nuls. Je ne dis pas que ma musique est le caviar de l'esprit, mais je ne peux pas m'empêcher de penser que ce que je fais vaut mieux que bien des merdes qu'on entend partout. (Frank Black, Metroactive interview, 1996)


Nous sommes juste des gars ordinaires. Je suis juste Mr. Normal. J'aime le fait qu'aucun de nous ne soit l'archétype du Rock, on est vraiment naïf, donc c'est pur... (Frank Black)


On a essayé d'élever un peu la science-fiction dans le Rock... (Frank Black)


On n'est pas totalement stupide. On est légèrement fêlés. On est assez durs. On est vraiment doux. On est sombres. On est beaux. C'est assez pour n'importe qui je suppose. (Frank Black)


On n'est pas dans la violence. C'est plus de l'abstrait. J'utilise seulement des mots physiques durs car les gens les entendent mieux. (Frank Black)


Peut-être que je me trompe, peut-être que je suis nostalgique, mais il semble que toutes les stupides chansons pop d'antan sont mieux que les chansons stupides d'aujourd'hui. (Frank Black)


Quelqu'un qui a beaucoup d'influence sur moi, David Lynch. Il présente toujours les choses sans les expliquer... (Frank Black)


Si je pouvais être n'importe qui, je serais Dr. Doolittle et parlerais aux animaux. 'We'd shoot some shit'. (Frank Black)


Si un martien débarque sur Terre et qu'il me demande : « Qu'est-ce que c'est le rock'n'roll ? » Je lui fais écouter les Ramones. (Frank Black, 1993)

 

 

 

 

 

 

 

Accueil - Citations par auteurs - Citations par thèmes - Citations sur la musique - Contact