MENU

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


  
Accueil
  
Citations par auteurs
  
Citations par thèmes
  
Citations sur la musique
  
Chanson française

  

 

 

 

 

 

 

Pierre Perret


Pierre Perret né le 9 juillet 1934 à Castelsarrasin, est un auteur-compositeur-interprète français. Il réside dans la commune de Nangis (Seine-et-Marne). Auteur maîtrisant les subtilités de la langue française et de l’argot (il a réécrit les fables de La Fontaine), ses chansons posent des questions sur un ton enfantin et apparemment naïf, avec un sourire malicieux mais souvent pertinent. Son répertoire, composé de chansons enfantines, comiques, grivoises légères ou engagées, navigue entre humour et tendresse. Pierre Perret, légende de la chanson française, est parfois considéré comme un poète à part entière. Il est également réputé pour son amour de la gastronomie.

Biographie de Pierre Perret

MySpace

 

CITATIONS

 

Ah ! l'amour l'amour l'amour Quand ça vous prend Faudrait partir en courant. (Ah ! L’amour)


Amour liberté vérité Il faudra choisir, Amour liberté vérité Plutôt qu'obéir. (Amour, liberté, vérité)


Bien plus que le triangle des Bermudes, le monstre du Loch Ness ou la disparition des dinosaures, la femme demeure la plus grande énigme dans l'histoire de l'humanité. (Extrait des Pensées)


Chantez femmes seules, riez-en plutôt Les 3/4 des hommes sont des rigolos Chantez femmes seules, c'est le jour le plus beau Les 3/4 des hommes sont des beaux salauds. (Femmes seules)


Comment c'est la Chine ? C'est plein de Chinois.


Dans l’art, rien n’est mineur par définition. Il y a le bon et le moins bon. Il en est ainsi de tous les arts.
(Extrait de la préface de Grand Jacques)


Dans le plaisir à deux on peut échanger ses pensées. Dans la masturbation on sait jamais à qui causer. (Papa-maman)


Être heureux, C'est un travail à plein temps. (Je suis le vent)


Feuille blanche mon tyran, Mon amour si désespérant, Feuille blanche mon néant, Qu'il est dur d'être ton amant. (Feuille blanche)


Il y a des coups de foudre qui font des bleus au cœur.


J'ai toujours aimé les femmes et leur complexité. Je trouve que dans le traitement qu'on réserve aux humains sur cette Terre, en général c'est quand même les femmes qui en pâtissent le plus. (2015)


J'aime le ciel parce qu'il est dans tes yeux. (Au café du canal)


L'argent est fait pour être dépensé sans compter... sur les autres.


La chanson n'est pas une fille indigne de la littérature. On dit souvent plus dans une chanson de trois minutes que dans un roman de cinq cents pages. (Les Pensées)


La nuit tous les chats sont gris, mais les chattes, il n'y en a aucune de pareille.


La sagesse populaire dit la femme de "sexe faible", ce qui prouve que la sagesse populaire peut parfois dire des conneries.


La tendresse sauve tout Quand l'amour a mis les bouts. (L’amour et la tendresse)


La vie tue l'amour à petits coups. (Le cœur dans mon béret)


Le bonheur absolu n'a cours que chez les sots. (L'oiseau dans l'allée)


Le bonheur c'est toujours pour demain.


Le type qui a le cœur sur la main et le cul entre deux chaises ne peut que finir à l'hôpital.


Les adultes ont confondu la vérité et l'intérêt.


Les chansons sont faites pour faire rêver. (Laissez chanter le petit !)


Les maîtresses s'en vont au hasard des amours, Une femme s'en vient au détour d'une vie. (Le lit)


Lire un bon livre, Ca redonne envie de vivre, Ca vous donne envie de partir, A la recherche du temps perdu. (Lire)


Ma France à moi c’est celle de Picasso, de Cézanne et celle de Soulages, celle d’Ingres, celle de Rodin, la France des calembours, des Bidochons, celle de la paillardise aussi bien que celle du chant des partisans. Ma France c’est celle de Daumier, celle de l’Assiette au beurre, du Sapeur Camembert, celle de Chaval, celle de Cabu, de Gottlieb, de Siné, celle du Canard, de Fluide Glacial et de Charlie, drôles, insolents, libres ! Ma France, c’est aussi celle des dictées de Pivot celle de Klarsfeld et celle de Léopold Sedar Senghor, la France des Enfants du Paradis et des Enfants du Veld ’hiv, celle de la mode libre, celle de la danse, des flirts et des câlins, celle de la musique douce et des rock déjantés, celle de la gourmandise, ma France à moi c’est une France capable de renvoyer dos à dos la Bible et le Coran s’il lui prend l’envie d’être athée.


Mieux vaut partir sans demander son reste que de rester en se demandant à quelle heure on va pouvoir partir.


Nos amies les bêtes, Dont nous nous moquons, Elles sont peut-être bêtes, Mais elles sont pas cons. (Nos amies les bêtes)


Oublier de respirer reste la seule distraction fatale. (Extrait des Pensées)


Pourquoi l'homme qui vous fait envie, Serait celui de toute une vie ? (Femmes seules)


Quand on passe l'éponge, on n'éponge pas la mémoire.


Sacrifice et patriotisme, Gloire et honneurs fumisteries, Ces mots ne sont que des sophismes, Qui envoient les hommes à la boucherie. (Amour, liberté, Vérité)


Si ce Dieu juste et bon N'envoie ses oraisons Qu'à des tueurs, Doit-on penser qu'alors L'oraison du plus fort Est toujours la meilleure ? (Au nom de Dieu)


Un baiser, c'est du fuego, c'est pas de la bave d'escargot. (Les Baisers)


Un chagrin d'amour ne dure Que jusqu'au prochain amour. (Un Chagrin d'amour)


Y'a rien de plus beau, Qu'une femme amoureuse qui fait l'amour. (Y'a rien de plus beau)

 

 

 

 

 

 

 

Accueil - Citations par auteurs - Citations par thèmes - Citations sur la musique - Contact