MENU

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


  
Accueil
  
Citations par auteurs
  
Citations par thèmes
  
Citations sur la musique
  
Chanson française

  

 

 

 

 

 

 

CITATIONS

 

C’est presque un honneur que d’être piraté quand on y réfléchit. Ça veut dire que le public a envie d’écouter ce qu’on fait. (Adamo)


Ce n’est pas du piratage ce que l’on trouve sur le Net. Les gens ne font pas de commerce avec. Je ne considère pas ça comme du piratage. Les gens échangent des choses qu’ils ne trouveraient, de toute façon, pas ailleurs. Ce n’est pas du business. (Manu Chao)


Cette chanson est copyrightée aux États-Unis, sous le Sceau #154085, pour une période de 28 ans, et quiconque sera pris en train de la chanter sans notre permission, sera considéré comme un bon ami, parce qu’on n’en a rien à fiche. Publiez-la. Écrivez-la. Chantez-la. Même à la Tyrolienne. Dansez avec. Nous l'avons écrite, c'est tout ce qu'on voulait faire. (Woody Guthrie)


Des gamins stockent 10 000 chansons sur l'ordinateur familial, après les avoir piquées sur le Net. La société, des députés, des sénateurs trouvent cela vertueux ! Or, c'est un problème moral : tu ne voleras point, apprend-on à nos enfants. En outre, ces rapines via le Net s'effectuent dans l'anonymat. (Jean-Louis Murat, Le Monde)


En ce qui concerne la musique téléchargeable, je pense que les débats se sont éloignés de l’essentiel, à savoir que l’artiste doit toujours être rémunéré pour ce qu’il fait. Sinon, il ne peut tout simplement pas survivre. Le problème, c’est que la musique coûte trop cher. C’est une vision naïve que de penser que l’internet est gratuit : il y a toujours quelqu’un qui paie, quelqu’un qui touche, quelqu’un qui possède l’infrastructure. C’est jouer le jeu des grands groupes que de proposer sa musique gratuitement. L’argent leur revient à eux. Internet est tout simplement une nouvelle forme de distribution. Aux États-Unis, certains artistes ne sont même plus propriétaires de leurs œuvres. (Robert Smith, The Cure)


Hugo disait : « Il est interdit de déposer de la musique le long de mes vers. » Brahms n’aurait pas aimé que je dépose des paroles le long de sa musique. Mais je ne fais qu’emprunter. Mes essais — qui ne sont que des essais — s’effaceront d’eux-mêmes et Brahms sera restitué. Je l’ai à peine effleuré. (Serge Gainsbourg)


Il faut qu'on arrête de confondre dans ce pays la garantie des droits et la répression (...) je ne dis pas que l'oeuvre intellectuelle n'a pas de valeur, mais elle n'a pas forcément la valeur que la société de consommation décide qu'elle a. Moi je suis désolé mais mon oeuvre intellectuelle me permet de vivre même si je ne vends pas de disques demain. (Francis Lalanne, 2009)


Imputer la crise du marché du disque à ce qu'on appelle le piratage c'est une imposture. S'il y a eu une crise et il y en a une, ça n'est pas à cause des gens qui téléchargent de la musique comme il est faux de dire que les gens qui téléchargent n'achètent pas de disques. Maintenant il y a une telle offre qu'il est sûr qu'on ne pourra pas tout acheter. (Francis Lalanne, 2009)


Internet est probablement l’outil qui a le plus contribué à notre succès. Quand on s’appelait Hybrid Theory, on n’était pas signés et on a sorti un EP. La seule façon de nous faire connaître des gens, outre les habitants de L.A., était par le biais de fichiers MP3 et de chats, au cours desquels on communiquait avec les gens. Sans le savoir, on s’est constitué une base de fans assez importante dans le monde. (Linkin Park)


J'affirme que la crise du disque est un leurre, elle n'existe pas : l'offre est intacte, la demande croissante. Mais, chaque nuit, dans les hangars de la musique, la moitié du stock est volé. Imaginez la réaction de Renault face à des délinquants qui forceraient la porte quotidiennement pour dérober les voitures ! (Jean-Louis Murat, Le Monde)


Je déteste toutes ces grandes rock stars complètement folles qui gémissent à propos du téléchargement. Au moins les gens téléchargent votre putain de musique, bande de cons. Ils vous accordent leur attention. Vous devriez comprendre ça putain. De quoi vous vous plaignez ? Vous avez cinq putains de grosses maisons, donc fermez-là ! (Liam Gallagher, Oasis, 2010)


Je dois admettre le fait que si j'en suis là aujourd'hui c'est parce que mes fans ont partagé mes morceaux légalement comme illégalement. Je ne serai pas là aujourd'hui sans Internet donc je ne peux pas en dire du mal (Ed Sheeran).


Je leur pisse au cul à ces connard qui tirent des chansons sur le net (Jean-Louis Murat, 2003).


Je n'ai rien contre Napster. Mais je peux comprendre sans problème les arguments de Metallica et des autres artistes qui attaquent Napster, qui se battent pour avoir le contrôle de leur production. Mais pour donner franchement mon avis, j'avoue que j'en ai rien à foutre. (Slash, Guns N'Roses, 2000)


Je ne suis pas d'accord en tant que citoyen pour que les élus de la République nomment des gens qui ne sont pas élus pour constituer une sorte d'administration comme ça, des gens qui s'arrogent le pouvoir judiciaire, le pouvoir policier, et qui vont pouvoir débouler chez les gens, pour couper ton électricité, couper ton internet... (Francis Lalanne, 2009)


Je ne vais pas prendre ma retraite en tant que musicien. Je voudrais juste prendre mes distances vis-à-vis des médias et, grâce à internet, essayer d’avoir un rapport plus direct avec mes fans, sans avoir justement à recourir à ces médias. L’idée serait de livrer mes nouveaux morceaux sur un site internet où il serait facultatif de payer. (George Michael)


Je pense que si je n’avais pas d’argent pour m’acheter les disques que j’aime, je téléchargerais aussi comme les autres. Donc je ne peux pas en vouloir à ceux qui téléchargent, franchement c’est à la portée de la main de tout le monde. Je n’ai pas envie de combattre contre ça, parce que je trouve que, voilà, c’est un peu anti-jeunes de combattre contre ça et moi je pense que je suis encore du côté des juniors. Si j’avais 15-16 ans, je me ferais une discothèque entière juste en téléchargeant. (Pascal Obispo)


Je préfère que quelqu'un « vole » ma musique plutôt qu'il ne l'écoute pas. (Francis Lalanne, 2009)


Je suis révolté par le copy control, mais soit je mettais le copy control sur le disque, soit je ne le sortais pas. Je n’ai donc pas eu le choix, mais je suis contre. Parce que les personnes qui achètent encore des CD sont les premières à ne pas pouvoir les écouter en voiture ou ailleurs, et je ne trouve donc pas cela intelligent. C’est irrespectueux et, au lieu de faire cela, faisons plutôt des beaux objets pour donner envie de les acheter. La solution est là et c’est mieux qu’un cadenas ! (Matthieu Chédid)


La crise, connais pas ! Quoi qu’en dise le marché, la musique n’a jamais aussi bien fonctionné. (Cerrone, 2009)
 


La musique appartient à tout le monde. Il n'y a que les éditeurs pour croire qu'elle appartient à quelqu'un. (John Lennon)


La peur du gendarme n'est pas le commencement de la sagesse, mais le commencement de la violence. (Francis Lalanne, 2009)


Le téléchargement illégal est intéressant pour faire des découvertes, éviter l’achat de musique à l’aveuglette et acquérir des documents introuvables. Après cela, si ce que l’on a entendu nous plait, la meilleure façon de le faire savoir à l’artiste et de l’en remercier, est de lui acheter son disque. (Kent Cokenstock, 2008)


Les téléchargements illégaux me font bien chier parce que je suis pote avec des groupes qui ne vivent pas de leur musique, qui n’ont pas un sou et qui sont téléchargés sur le Net. C’est un vrai obstacle au développement des jeunes artistes. (Benoît, Kyo)


Moi je suis pour le libre accès à la connaissance et à la culture et moi je vis de ma musique, et s'il fallait que j'en vive un peu moins bien mais que cela favorise l'accès plus large à l'information et à la connaissance de ce que je produis j'en serai heureux parce qu'on ne va pas commencer à mettre des barrières entre les gens et l'art au motif que l'on voudrait refaire sa piscine. (Francis Lalanne, 2009)


On a mis notre single sur notre site. C’est inévitable, si tu as un nouvel album qui sort, de le retrouver sur Internet. C’est une perte de temps que d’essayer de se battre contre ça. C’est un nouveau média. On finira peut-être par avoir un classement des dowloads. (Dominic Howard, Muse)


On distribuait nos tracks sur des forums de discussion et les gens trouvaient ça atroce. (Figure 8, Omnikrom, 2005)


On ne peut pas traiter de voleur un jeune qui télécharge, alors que nous sommes d'abord les voleurs. (Cali, Chez FOG, France 5, 28 mars 2009)


On ne vend pas la musique. On la partage. (Leonard Bernstein)


Pour moi, les MP3, il faut gérer ça au niveau des gens. Des groupes connus qui luttent contre le MP3, je trouve ça vraiment déplacé. Ces gens-là font déjà de la caillasse ! On devrait plutôt se battre pour baisser le prix des disques. Pour les « petits » groupes, le MP3 peut être dur à avaler. Il faut acheter les jeunes groupes et graver les autres, les « installés ». Les gens doivent prendre conscience qu’il faut protéger les « petits » groupes. (Manu Chao)


Télécharger c'est la même chose que ce que j'avais l'habitude de faire. J'enregistrais sur cassettes les chansons que j'aimais. Ça ne me dérange pas.(Liam Gallagher, Oasis, 2010)


Vous savez… le piratage… Il faut bien comprendre que les gens qui débutent seraient prêts à payer pour qu’on écoute leur musique ! (Mick Jagger, The Rolling Stones, 2001)

 

 

 

 

 

 

 

Accueil - Citations par auteurs - Citations sur la musique - Chanson française - Forum - Livre d'Or - Contact