MENU

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


  
Accueil
  
Citations par auteurs
  
Citations par thèmes
  
Citations sur la musique
  
Chanson française

  

 

 

 

 

Jim Morrison


Jim Morrison, diminutif de James Douglas Morrison (8 décembre 1943, Melbourne, Floride - 3 juillet 1971, Paris), inhumé au cimetière du Père-Lachaise (division 6), est un poète et chanteur de rock américain, chanteur et compositeur au sein du groupe "The Doors" de 1965 à 1971. Sex-symbol provocant au comportement volontairement excessif, véritable idole de la musique rock, mais aussi intellectuel engagé dans le mouvement de la protest song, en particulier contre la guerre du Viêtnam, attiré par le chamanisme, on lui attribue une réputation de "poète maudit" que sa mort prématurée, à Paris, dans des circonstances mal élucidées, transforme en légende. Le style scénique très personnel de Jim Morrison influença le mouvement punk, mais aussi des rockers comme Iggy Pop ou Ozzy Osbourne, qui se réclameront expressément de lui.

Biographie de Jim Morrison

Site officiel

MySpace

 

CITATIONS

 

Aucune récompense éternelle ne viendra nous pardonner d’avoir gâché l’aube.


Aujourd’hui les portes de toutes les salles de projection sont faites d’acier. Le cinéma exclut-il la lumière ou inclut-il l’obscurité ? (Extrait du recueil Arden lointain)


C’est le propre de l’amour véritable - laisser une personne être ce qu’elle est vraiment.


C’est très excitant, la peur. C’est exactement comme l’instant avant l’orgasme. Tout le monde recherche ça. (Cité par Jerry Hopkins dans la biographie Personne ne sortira d’ici vivant)


Celui qui contrôle les médias contrôle les esprits.


Chaque journée est un élan qui traverse l’histoire. (Extrait du recueil de poèmes Wilderness)


Confrontes-toi à ta peur la plus profonde ; après cela, la peur n’a plus de pouvoir, et la peur de la liberté s’éloigne et disparaît. Tu es libre.


Dans l’art, particulièrement dans le cinéma, les gens s’efforcent de confirmer leur propre existence.
(Cité par Jerry Hopkins dans la biographie Personne ne sortira d’ici vivant)


Dans la vie, j'ai eu le choix entre l'amour, la drogue et la mort. J'ai choisi les deux premières et c'est la troisième qui m'a choisi...


Donnez-moi un rêve où vivre parce que la réalité est en train de me tuer.


D’une certaine façon, je crois que les concerts de rock ont toujours servi une fonction. Ils représentent une chance pour un grand nombre de gens, de même condition dans la vie, de se rassembler, de s’assembler aussi d’une certaine manière, et simplement de se sentir exister en tant que masse, en tant que nombre… (1969)


Exposez-vous à vos peurs les plus profondes ; après cela, la peur ne pourra plus vous atteindre.


Ils ont les armes mais nous avons le nombre.


Il y a l'univers du connu et l'univers de l'inconnu. Entre les deux il y a The Doors.


J’ai toujours été attiré par tout ce qui parlait de révolte contre l’autorité. Celui qui se réconcilie avec l’autorité se met à  en faire partie. J’aime les idées qui parlent de détruire ou de renverser l’ordre établi. Je m’intéresse à  tout ce qui traite de la révolte, du désordre, du chaos, et surtout aux activités qui semble n’avoir aucun sens. Cela me paraît être le chemin vers la liberté. La liberté extérieure est la voie qui mène à la liberté intérieure. (1971)


J’aime les gens qui secouent les autres et qui les rendent mal à l’aise.


Je ne suis pas fou. Je suis intéressé par la liberté.


L’alcool est une manière de réagir à la vie dans un environnement surpeuplé. (Cité par Jerry Hopkins dans la biographie Personne ne sortira d’ici vivant)


L'amour ne peut pas te sauver de ton propre destin.


La vraie poésie ne veut rien dire, elle ne fait que révéler les possibles. (Extrait du recueil de poèmes Wilderness)


L’écrivain ne fait que répondre à des questions qui n’ont pas été posées. (Extrait du recueil de poèmes Wilderness)


L'extension logique de l'ego, c'est Dieu.


Le cinéma est le plus totalitaire des arts.


Les drogues sont un défi à l'esprit.  (Extrait du recueil de poèmes Wilderness)


Les gens ont besoin de connecteurs - écrivains, héros, stars, leaders - pour donner forme à la vie.  (Extrait du recueil de poèmes Wilderness)


Les gens ont peur d’eux-mêmes, de leur propre réalité ; par dessus tout de leurs sentiments.


Les procès : la façon qu’a la société d’assimiler l’horreur. (Cité par Jerry Hopkins dans la biographie Personne ne sortira d’ici vivant)


Les visages sont laids quand tu te sens seul. (People are strange)


L’instant est béni. Tout le reste est souvenir. (Extrait du recueil de poèmes Wilderness)


Nos amis ne doivent pas nous faire croire que nous jouons la comédie. (Extrait du recueil de poèmes Wilderness)


Nous nous cachons dans la musique afin de nous dévoiler. (Cité par Jerry Hopkins dans la biographie Personne ne sortira d'ici vivant)


Nous nous intéressons au chaos. (1967)


Personne n'a inventé l'existence Que celui qui croit l'avoir fait S'avance. (Extrait du recueil de poèmes Wilderness)


Personne ne sort d’ici vivant. (1967)


Pourquoi je bois ? Pour pouvoir écrire de la poésie. (Extrait du recueil de poèmes Wilderness)


Toute chose énoncée veut aussi dire son contraire et autre chose. (Extrait du recueil de poèmes Wilderness)


Un ami est celui qui vous laisse l’entière liberté d’être vous-même.


Une propension à l’ignorance peut être nécessaire à la survie du poète. (Extrait du recueil de poèmes Wilderness)

A PROPOS DE JIM MORRISON

En regardant Jim Morrison, j'ai eu une réaction étrange. Tout le monde autour de moi semblait cloué, mais moi, j'observais le moindre de ses mouvements dans un état d'hyper conscience froide. Je me souviens de cette impression bien plus nettement que du concert. J'ai senti en voyant Jim Morrison, que j'étais capable d'en faire autant. Je ne saurais dire ce qui m'a fait penser ça. Rien dans mon expérience, ne me permettait de me dire que ce serait jamais possible, pourtant j'ai nourri cette prétention. J'ai ressenti à son égard à la fois de l'attrait et un certain mépris. Je sentais sa gêne profonde aussi bien que sa suprême assurance (Patti Smith, Just kids, 1999).


Il n'y avait plus de véritable symbole sexuel masculin depuis que James Dean est mort et que Marlon Brando a pris du bide. Les battements de coeur de Dylan sont plutôt cérébraux et les Beatles ont toujours été trop mignons pour être vraiment sexy. Maintenant surgit Jim Morrison, des Doors. Si mes antennes ne m'égarent, voilà bien longtemps qu'il n'y a rien eu d'aussi fort pour s'emparer de la libido des masses (Howard Smith, extrait d’un article du magazine Village Voice).


Jim Morrison était un poète nihiliste, dont toutes les femmes étaient folles. Il ressemblait à la statue de David. C’était un poète du malheur, tout le temps défoncé. Il avalait des drogues comme vous mangez des Smarties, et il arrosait ça de whisky, toute la journée. Il était très nihiliste, mais dès qu’il montait sur scène, il était parfait, idem en studio. Mais les 22 heures restantes, il s’autodétruisait. Et il était impossible de l’en empêcher (Alice Cooper, Télérama, 2017).

 

 

 

 

 

 

 

Accueil - Citations par auteurs - Citations sur la musique - Chanson française - Forum - Livre d'Or - Contact