MENU

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


  
Accueil
  
Citations par auteurs
  
Citations par thèmes
  
Citations sur la musique
  
Chanson française
  
Nouveautés

  

 

 

 

 

 

 

 

Madonna


Personnage incontournable de la musique populaire depuis 35 ans, Madonna a marqué son époque par son immense succès mondial sur la scène musicale et ses provocations. Surnommée The Queen of Pop, elle s'inscrit dans le courant musical pop, mais a fait aussi des incursions dans d'autres styles comme la dance, le disco, le RnB, l'electro, le rock et le jazz. Connue pour constamment réinventer son image et sa musique au fil des années, elle utilise ses clips, ses concerts et ses interviews pour s'exprimer notamment sur la religion, la sexualité et la politique.

Biographie de Madonna

Site Officiel

 

CITATIONS

 

Avoir la liberté de s’exprimer c’est tout aussi bon que de faire l’amour.


C'est Madonna tout court ! Comme Cher. N'oubliez pas ça ! (Madonna, Biographie intime de  J. Randy Taraborrelli, 2004).


Ce livre ne justifie pas l'amour sexuel sans précautions. Il ne s'agit que des fantasmes que j'ai échafaudés. Comme la plupart d'entre nous, je songe rarement aux préservatifs. Mes fantasmes ont pour cadre un monde parfait, un monde sans sida. Malheureusement le monde n'est pas parfait, et je sais que les préservatifs sont non seulement nécessaires mais obligatoires.


Ce qui rend les femmes vulnérables, c’est leur sexe, ce grand orifice dans lequel même les insectes peuvent ramper (Star-Club, août 1991).


Comment tailler une super pipe ? En buvant d'abord plusieurs bières (Madonna).


Courtney Love me fascine. Voilà une dame qui rêve qu’elle court le marathon olympique alors qu’elle est en train de faire un jogging dans Central Park (1996).


Dans notre société, une femme qui parle ouvertement de sexe est considérée comme une dangereuse salope dont il faut avoir peur. Mais faire peur, tout compte fait, ce n’est pas si mal !


Elvis n'est pas mort par hasard le jour de mon anniversaire; son âme est en moi, il m'a transmis le pouvoir de chanter.


En essayant de m’éveiller spirituellement j’ai fait une découverte simple : le bonheur réside en chacun de nous, comme je le dis dans le refrain de ma chanson Secret.


Habillez-vous comme Britney Spears et pensez comme moi, tout ira bien.


Hé ! Toi ! Ne sois pas idiot ! Mets un imper sur ton oiseau (Madonna interdite de Christopher Andersen, 1992).


Ici, tout le monde n'a qu'un droit. Celui d'être de mon avis (Madonna interdite de Christopher Andersen, 1992).


Il faut bien reconnaître que les deux pires trucs qui sont arrivés au vingtième siècle sont Hitler et le SIDA ! (1990).


Il faut être patient. Je ne le suis pas.


Il y a des moments où je veux aider les gens, et d'autres où j'ai juste envie de faire ma maligne. 


J’adore l’amour et je n’ai jamais hésité à draguer tous les hommes que je désirais. J’ai dû avoir plus d’une centaine d’amants. Mais je ne tiens pas les comptes.


J’ai de l’admiration pour ceux qui ont le courage de me draguer, parce qu’ils n’ont pas idée de l’aventure dans laquelle ils s’embarquent. 


J'ai grandi avec deux images de la femme : la vierge et la putain.


J'ai les mêmes ambitions que j'avais quand j'étais une jeune fille. Je veux gouverner le monde.


J'ai toujours considéré la perte de ma virginité comme une promotion (Madonna, Madonna interdite de Christopher Andersen, 1992).


J'ai toujours été certaine que j'aurais le monde à mes pieds.


J’aime les hommes. Je n’ai jamais dit que je préférais les femmes. N’y a-t-il que ce genre d’histoires qui intéresse les gens ?


J’aime lire, m’informer, aller voir des expositions, sortir au théâtre, etc. mais mon cerveau n’intéresse personne. Marilyn disait une chose intéressante à ce propos : « J’ai caché mon intelligence derrière un décolleté profond. » J’ai fait plus ou moins la même chose et ça a marché.


J'estime que j'ai déjà une bite dans le cerveau, je n'ai pas besoin d'en avoir une autre entre les jambes.


Je culpabilise d’être riche, comme si je ne méritais pas d’avoir cet argent, même si je travaille très dur. Cela doit être à cause de mon éducation.


Je n'ai honte d'absolument rien (Madonna, Biographie intime de  J. Randy Taraborrelli, 2004).


Je n'aime pas le drame. S'il faut être « tragique » pour plaire aux gays, alors, rien à foutre ! Je ne plairai qu'aux hétéros (Madonna, Biographie intime de  J. Randy Taraborrelli, 2004).


Je n'étais qu'une bouffonne et une idiote avant d'avoir 40 ans .


Je ne m'arrêterai pas avant d'être devenue aussi célèbre que Dieu (Madonna, Biographie intime de  J. Randy Taraborrelli, 2004).


Je ne me rase pas les jambes et j’ai des poils qui poussent sous les bras. 


Je ne serai pas heureuse tant que je ne serai pas aussi célèbre que Dieu.


Je me sens plus terre à terre quand je suis brune et plus légère quand je suis blonde. C'est inexplicable. Et aussi je me sens plus italienne quand je suis brune (Rolling Stone, nº 548, 23 mars 1989).


Je pense que je préférerais me faire passer dessus par un train (répondant à la question d’un remariage).


Je sais que je suis pas la meilleure chanteuse et que je suis pas la meilleure danseuse mais ça m'intéresse pas de l'être ! Ce qui m'intéresse, c'est de faire bouger les gens : j'aime les provoquer si je peux, y compris politiquement (propos tenus dans le documentaire In Bed with Madonna d'Alek Keshishian sorti en 1991).


Je sais que je suis violente, manipulatrice. Mais les gens adorent ça pas vrai ? Quand je malmène les gens, je me sens mieux. Il faut bien montrer qui est la patronne. En Amérique, les gens comprennent ce besoin de violence irraisonnée. Tout le monde aime avoir un peu mal. Parfois, je me sens coupable, j’ai le sentiment d’avoir piétiné les autres au passage. Mais c’est vrai pour quantité de personnes ambitieuses.


Je pense que nous sommes tous des pervers sexuels.


Je suis forte, ambitieuse et je sais exactement ce que je veux. Si cela fait de moi une garce, alors OK, je veux bien en être une. 

Je suis dure, je suis ambitieuse et je sais exactement ce que je veux. Tant pis si je passe pour une salope (Madonna d’Andrew Morton, 2002).


Je suis ma propre expérience. Je suis ma propre œuvre d'art.


Je suis riche et célèbre. J'ai un mari talentueux et merveilleux et deux beaux enfants. Je pourrais continuer la liste...


Je suis peut-être un homo dans un corps de femme...


Je suis une célébrité de premier plan et je sais que mes fans gays savent que je ne juge pas leur mode de vie et que je les soutiens. C'est utile pour eux d'avoir quelqu'un qui le dit ouvertement et ils m'apprécient pour ça (The Advocate nº 576, 7 et 21 mai 1991).


Je veux être comme Ghandi, Martin Luther King, et John Lennon... mais je veux rester vivante ! (People, 15 février 2007).


Je veux gouverner le monde. Chaque fois que j’atteins un nouveau sommet, j’en aperçois un autre derrière. C’est comme si je ne pouvais pas m’arrêter. Peut-être devrais-je me reposer pour admirer la vue, mais impossible. Je dois continuer. Pourquoi ? Je ne sais pas. Je ne sais pas ce qui me motive. Je sais simplement que je dois le faire.


Juste parce que je suis une mère ne veut pas dire que je ne suis plus une rebelle, que je ne veux plus me confronter aux conventions ou défier le monde.


L’amour est un sentiment cosmique qui s’étend à tout. Aimer est un état d’âme, une façon de vivre, ou plutôt aimer, c’est vivre. Si aimer implique de vivre, la réciproque n’est hélas pas toujours vraie.


La grossesse est une sale blague que Dieu a faite aux femmes.


Le corps d'une artiste, c'est tout.


Le pouvoir est un grand aphrodisiaque, et je suis une personne très puissante. 


Le sexe n'est sale que quand on ne se lave pas.


Le vibromasseur n’a que des avantages par rapport aux hommes, sauf peut-être celui de ne pas savoir tondre la pelouse.


Les chaussures sont aussi bonnes que le sexe, sauf qu’elles durent plus longtemps.


L’orgueil n’est pas un défaut, tout dépend de la façon dont tu le vis et l’interprètes. Il y a les orgueilleux bêtes et les orgueilleux intelligents ; les premiers seront arrogants, les seconds fascinants. Quand on est intelligent, beau et intéressant, pourquoi être modeste ?


Lorsqu'on s'appelle Madonna, devenir célèbre est la moindre des choses. 


Ma chatte a neuf vies.


Maintenant je suis riche mais l’argent ne m’intéresse plus comme avant. Ma nourriture préférée reste malgré tout le pop-corn, c’est-à-dire ce que je mangeais quand je n’avais plus de fric. Et je suis une grande consommatrice de chewing-gums, une vraie vache ruminante ! Quand leur prix augmente, je râle comme quand je n’avais pas suffisamment d’argent pour m’en acheter !


Moi aussi comme Angelina Jolie, je pourrais rejoindre l’ONU en devenant ambassadrice et passer mon temps à sourire en faisant semblant de m’intéresser aux choses. Mais ce n’est pas comme ça qu’on s’attaque à la racine du problème.


Mon instrument à moi c’est mon corps. J’en fais ce que je veux !


Mon mari est plus proche de ses adversaires de jiu-jitsu que de moi. Parfois, je le vois en plein combat et je me dis : tiens, il n'a jamais fait cette position avec moi !


Mon spectacle n'est pas blasphématoire. Au contraire, il est divertissant et très instructif ! Sa morale est la suivante : soyez fort, croyez en la liberté et en Dieu, aimez-vous, comprenez votre sexualité, ayez le sens de l'humour, masturbez-vous, ne jugez pas les gens selon leur religion, couleur ou orientation sexuelle, aimez la vie et votre famille (Propos tenus lors d'une conférence de presse en Italie après que l'Église catholique a jugé son  Blond Ambition Tour « immoral » et « blasphématoire », 1990.).


On ne connaît pas vraiment un mec tant qu’on ne lui a pas demandé de mettre une capote (1990).


Parfois il faut savoir être une salope pour que le travail soit fait (Rolling Stone, nº 548, 23 mars 1989).


Pas de menottes, pas de matériel SM dans mes bagages ! Le mal qu’on peut se faire, c’est seulement avec les sentiments.


Personne ne sait ce que je sais, et ce que j’ai vu. Je suis la seule à pouvoir raconter mon histoire. Quiconque s’y essaie est un charlatan et un imbécile, qui ne cherche que la reconnaissance, sans avoir bossé pour. C’est une maladie de notre société (à propos du biopic « Blonde Ambition » centré sur ses années new yorkaises au tout début de sa carrière, Instagram, avril 2017).


Peu importe ce que nous avons pu faire par le passé, peu importe qui nous sommes ou d'où nous venons, il nous est toujours possible de changer, de devenir une meilleure personne qu'auparavant (Propos tenus dans un teaser pour son documentaire I'm Going to Tell You a Secret sorti en octobre 2005).


Pour les catholiques, Dieu est un être tout-puissant, et nous de misérables humains priant cet être intangible. En revanche, le bouddhisme et l’hindouisme sont plus tournés vers la vie elle-même. Chacun de nous porte une parcelle de Dieu en soi, et le fait d’être bons les uns envers les autres, c’est comme prier. J’aime ce concept parce que vous pouvez le mettre en pratique dans votre vie quotidienne (1994).


Pourquoi Dieu a-t-il créé l'homme ? Parce que les vibromasseurs tondent pas le gazon (Madonna (Sarah Jennings) dans Snake Eyes d’Abel Ferrara, 1993).


Quand j'ai faim, je mange. Quand j'ai soif, je bois. Quand j'ai quelque chose à dire, je le dis (Madonna, Biographie intime de  J. Randy Taraborrelli, 2004).


Quand je malmène les gens, je me sens mieux ! 


Quand je me mets à genou, ce n'est pas pour prier.


Quand on s'est fait connaître en choquant, on ne plus choquer qu'en ne choquant plus.


Quand on veut être artiste, c'est dans la vie qu'on doit chercher son inspiration.


Quand un gosse noir ou latino peint son nom sur un mur de son quartier, c’est parce que c’est le seul moyen qu’il a de dire qu’il existe, qu’il vit là, et ce graffiti, c’est la seule gloire qu’il aura jamais, il ne sera jamais aussi célèbre que sur ce mur. Quand tu enlèves ça du mur, que tu le colles sur une toile et que tu la vends 10 000 dollars, ça n’a plus aucun sens (1984).


Que veulent-ils de moi ? Je m'en fous qu'ils pensent que je suis fabuleuse. Ils feraient mieux de s'occuper de leur propre vie, d'être des individus. Quand je les vois complètement subjugués, je me dis que ça ne doit pas être des lumières. 


Quoi que je fasse, il y aura toujours quelqu'un qui va penser que je suis une pute de boîte de nuit.


Si je pouvais me dédoubler, je me ferais l’amour tous les soirs.


Si le pape veut me voir, il peut acheter un billet comme tout le monde.


Sinead O’Connor a autant de sex-appeal qu’un store vénitien. On dirait qu’elle s’est fait prendre la tête par une tondeuse à gazon (1991).


Tout le monde pense probablement que je suis une grande nymphomane, que j'ai un appétit sexuel insatiable. La vérité, c'est que je préfère lire un livre.


Tout le monde vous aime quand vous allez avoir un orgasme.


Tous les hommes devraient porter des jupes.


Toutes les erreurs que j'ai commises sont des blessures de guerre que j'arbore fièrement car plus que tout, elles ont fait de moi ce que je suis aujourd'hui. Je peux seulement espérer qu'en étant suffisamment patiente et réfléchie, en continuant à mûrir en tant qu'artiste et en tant qu'être humain, le public finira par comprendre que je ne suis pas cette femme sans cœur, obsédée par le pouvoir et le sexe, qui sort des disques de temps en temps. Les gens me verront pour ce que je suis réellement. Mais si ça ne devait pas arriver, les personnes qui comptent pour moi, mes amis et ma famille, me connaissent. Ils ont toujours su la vérité et ça me suffit (Cosmopolitan, février 1996).

A PROPOS DE MADONNA

C'est un animal sauvage, et, franchement, je crois que personne ne pourra la dompter. D'ailleurs, c'est sûrement la dernière chose qu'elle souhaite. Je ne la vois pas du tout en mégère apprivoisée ! (Sean Penn dans Madonna, Biographie intime de J. Randy Taraborrelli, 2004).


Cette femme a plus de sensualité dans l'oreille que la plupart des autres dans tout leur corps ! (Stephen Jon Lewicki dans Madonna interdite de Christopher Andersen, 1992).


Elle devrait s'efforcer d'être un peu plus généreuse et surtout moins conne (Cher dans Madonna interdite de Christopher Andersen, 1992).


Je ne connais pas Madonna si bien que ça, même si j'ai été marié avec elle. À l'époque, j'étais toujours bourré (Sean Penn).


Je suis célibataire et je vais demander à Madonna de m'épouser. Vraiment. Si elle accepte, je vais faire un truc qui fera la une de tous les journaux. Je vais acheter un pistolet et la menacer de faire d'elle une veuve prématurée en le pointant sur ma tête ! Mais je n'irai sûrement pas jusqu'au bout (Graham Coxon, Blur).


Madonna, c'est quelqu'un qui ne peut pas s'arrêter d'évoluer. Que vous soyez d'accord ou pas, que vous l'aimiez ou pas, c'est quelqu'un qui progresse, qui tente des tas de choses différentes. Elle ne se laisse pas enfermer, elle avance. […] C'est un vrai phénomène, on peut la remercier parce qu'elle est toujours là, et en pleine forme. Alors, chapeau Madonna ! (Donna Summer dans Queens of Pop: Madonna de Jürgen Schindler, Arte, 22 juillet 2011).


Madonna est superbe. Je ne peux pas croire qu'elle ait 89 ans et ressemble encore à ça (Robbie Williams). 


Madonna est tellement vulgaire. Que peut-elle faire d'autre aujourd'hui pour étonner les gens à part rentrer dans les ordres ? (Janet Jackson).


Madonna me voulait. Pas moi. Ce fut une nuit horrible. Elle était féroce et exigeante. Quand elle a compris que je ne lui donnerais rien, elle est devenue enragée (Michael Jackson).


Madonna n'a réussi qu'en perdant ses bretelles de soutien-gorge (Bette Midler).

Voici une femme qui s'est hissée au sommet par la force de ses bretelles de soutien-gorge, et qui les a laissé glisser à l'occasion (Bette Midler dans Madonna d’Andrew Morton, 2002).


Madonna n’est pas là pour nous montrer des prêtres noirs dans des églises, mais pour nous montrer ses seins. Madonna, le premier sex symbol qui n’ait pas couché avec le président ! (Pete Townsend, The Who, 1989).


Madonna sent bon l'argent et l'eau de rose (Nicki Minaj).


Madonna s'habille comme une pute ! (Sharon Osbourne).


Mais elle refuse de vivre sans la caméra, pourquoi voulez-vous qu'elle parle ? Elle n'a rien à dire s'il n'y a pas de caméra (Warren Beatty dans le documentaire In Bed with Madonna d'Alek Keshishian sorti en 1991).


Peut-être que Madonna était mon mari dans une vie antérieure (Britney Spears).


Pouvez-vous m’expliquer la différence entre Madonna est une prostituée ? (Joni Mitchell, 1991).


Si Lady Gaga laissait tomber le disco et formait un groupe de rock, ce serait légitime parce qu'elle a le talent pour faire ça. Elle sait écrire des morceaux, jouer plusieurs instruments et elle sait chanter. J'aimerais la voir dans un style de musique se rapprochant de Queen. Elle peut le faire, Madonna pas (Gene Simmons, Kiss, mars 2016).


Un jour, Madonna sera probablement à genoux en train de me tailler une pipe avec trois de ses copines mais il faut d'abord que je vende dix millions de disques et que j'ai le corps de Ricky Martin (Matthew Bellamy, Muse).

 

 

 

 

 

 

 

Accueil - Citations par auteurs - Citations par thèmes - Citations sur la musique - Nouveautés - Contact