MENU

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


  
Accueil
  
Citations par auteurs
  
Citations par thèmes
  
Citations sur la musique
  
Chanson française

  

 

 

 

 

 

Lou Reed


Lou Reed (né Lewis Alan Reed le 2 mars 1942 à Freeport, New York) est un artiste américain qui a débuté sa carrière avec le groupe The Velvet Underground. Il y occupait les postes de guitariste, chanteur et a composé nombre de titres restés populaires après la séparation du groupe en 1970. Ce groupe a influencé plusieurs générations de compositeurs bien que, dans la deuxième moitié des années 1960, seuls quelques fans connurent véritablement The Velvet Underground. Lou Reed fait partie des icônes du rock même si son succès commercial fut moindre que d'autres artistes qui ont forgé l'histoire du rock comme par exemple Bob Dylan, Bruce Springsteen ou John Lennon. Lou Reed « prince de la nuit et des angoisses » a pourtant obtenu un réel succès avec son seul tube, une chanson très sombre et osée Walk on the Wild Side.

Biographie de Lou Reed

Site Officiel

MySpace

 

CITATIONS

 

Il y a deux sortes de batteurs, Moe Tucker et tous les autres.


Il y a un peu de magie en tout et des pertes pour compenser.


J'ai toujours pensé avoir quelque chose d'important à dire, et je l'ai dit.


J’aime certaines choses de Lennon en solo. Probablement que je n’aime pas les Beatles parce qu’à leur époque j’étais dans le Velvet underground et que les Beatles attiraient toute l’attention. Je ne sais pas si les Beatles aimaient le Velvet, mais leur manager Brian Epstein nous avait approchés un jour. Et nous on s’amusait : Wow ! On va avoir le même manager que les Beatles. (1991)


Je crois que le rock’n’roll est une culture urbaine typique du vingtième siècle. Je crois que ça a été inventé pour que quelqu’un rassemble une histoire, des paroles, des sentiments et une qualité de littérature qui soient délicieux et complémentaires à l’intelligence et au corps. On a eu Ulysse. Dostoïevski, et Shakespeare, et je voudrais créer quelque chose qui soit aussi précieux dans une maison que ces œuvres. (1981)


Je ne pense pas qu'il y ait quelqu’un dans le rock qui écrive des textes qui signifient quelque chose, à part moi. Je ne parle pas à beaucoup de gens. Quand quelqu’un est plus intelligent que moi, je la ferme et j'écoute. Ça n’arrive pas souvent.


Je ne suis pas certain de comprendre ce qui me pousse à  écrire. C’est à  la fois une horrible douleur et un bonheur exquis. Et pourtant, si ça ne tenait qu’à moi, je ne ferais qu’écrire, je ne parlerais jamais. Lorsque j’écris, je contrôle parfaitement ce que je fais, je peux me corriger, atteindre la concision idéale. Je déteste parler. (1991)


Je suis un artiste et ça signifie que je peux être aussi égocentrique que je le veux.


Les gens fortunés, sont souvent la cause de la fin des empires,
Pendant que les gens de petite condition souvent sont impuissants.
Le gosse de riche attend que son père meure,
Le pauvre ne fait que boire et se lamenter,
Et moi, je n'en ai vraiment rien à foutre...
(Lou Reed, Men of Good Fortune)


My God is Rock’n’Roll.


On ne voit pas tellement de gens intelligents dans le rock, en général ce sont des esprits inférieurs. Mais le rock’n’roll est cette force étonnante où vous pouvez avoir le fun, le sexe. Et c’est pour ça que je suis aussi un « rock’n’roll animal ». (1984)


Pendant que j'enregistrais "Berlin", ma femme était un trou du cul, mais j'avais besoin d'une femme dans les environs pour me fouetter, et je la cognais, elle était impeccable dans son genre... Elle appelait ça de l'amour, ha ! ha ! Pendant que nous étions en studio, elle a essayé de se suicider dans la baignoire de notre hôtel... elle s'était tranché les veines... évidemment, elle s'en est sortie. Mais à partir de ce moment-là, on a dû laisser un roadie avec elle pour la surveiller. Et c'est marrant, mais une de mes copines lui avait dit : "Ecoute, si tu veux te suicider pour de bon, coupe-toi les veines dans ce sens-là et pas dans celui-ci !". Remarquez bien que je connais une rock-star dont  la femme s'est suicidée pendant l'enregistrement d'un album, ce sont des trucs qui arrivent... (Propos recueillis par Philippe Manoeuvre à l'Essex House, New York, en avril 1978.)


Puisqu’on censure les disques, on pourrait aussi censurer quelques livres tant qu’on y est. A commencer par la bible. On y parle d’inceste, on y boit de l’alcool... Sortez-moi ça des chambres d’hôtels ! (1990)


Si je n'avais pas entendu du rock à la radio, je n'aurais jamais su qu'il y avait de la vie sur cette planète.


Si quelqu'un est plus intelligent que moi, je la ferme et j'écoute. C'est rare !


Tout autre que moi lui aurait cassé les deux bras. (Berlin, 1972)


Un bon paquet de disques de rock ne sont pas authentiques.

A PROPOS DE LOU REED

Je garderai toujours cette dernière image de lui, affalé dans son fauteuil comme un sac de patates, sirotant son éternel verre de scotch, la tête pendouillant dans l'ombre, ayant tout à fait l'air d'un sourd muet dans une cabine téléphonique (pour autant, il est encore vachement cool ; je lui ai volé cette dernière formule). (Lester Bangs, journaliste et critique musical)


Je ne comprends pas comment quelqu’un comme Lou Reed qui à écrit des chansons aussi intelligentes et belles peut être parfaitement à l’opposé de tout cela en tant qu’être humain. (John Cale, ex Velvet Underground, 1995)


Je trouve Lou Reed trop condescendant, paternaliste et ce n’est pas ce qu’il sait le mieux faire. Il est le meilleur lorsqu’il se conduit comme un fils de pute. Là il n’est qu’un gentil fils de pute. (Lloyd Cole, 1990)


Les ballades sentimentales de Lou s'égrènent aux petits matins des extases électriques dans les rues vides de New York et entre les accords psalmodiés sur les lèvres livides des stars déchues résonnent les appels à la perversion de celui qui est las de jouer le rôle du transsexuel junky où d'autres auraient bien voulu qu'il se cantonne... (Alain Pacadis, journaliste)


Lou Reed est un ami et, un jour, je lui ai demandé s’il avait des conseils pour un jeune poète. A sa manière cryptée, il a résumé sa pensée en disant : « Casse la rime de temps en temps ». (Bono Vox, U2)


Ne jamais argumenter avec Lou Reed. (Vieux dicton rock critic)


Tout est absolument parfait dans Pale Blue Eyes de Lou Reed : la mélodie, le son, les paroles… C'est, comment vous dire, un morceau de bacon sans gras. Je n'ai jamais essayé de la jouer sur scène : elle est trop parfaite ! Lou Reed, je l'ai rencontré deux ou trois fois. Je me souviens l'avoir croisé dans un festival, il était très sympa, pourtant je connaissais sa réputation de type imbuvable… On a parlé guitare, il était à fond.  (Richard Hawley, 2015)

 

 

 

 

 

 

 

Accueil - Citations par auteurs - Citations par thèmes - Citations sur la musique - Contact