MENU

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


  
Accueil
  
Citations par auteurs
  
Citations par thèmes
  
Citations sur la musique
  
Chanson française

  

 

 

 

 

 

 

CITATIONS

 

À 14-15 ans, on était jeunes et on se sentait mal. On avait deux choix : se radicaliser ou monter un groupe de rock (Bérurier Noir).


À mes débuts, on me reprochait d’être hystérique et de débaucher la jeunesse, on me traitait de voyou. Aujourd’hui j’ai vieilli. On me reproche d’être un monsieur qui veut gagner trop d’argent, un parvenu. Quoi que je fasse, mes détracteurs (les mêmes dans tous les cas) trouveront à redire. Pour eux, ma réussite d’adolescent et mon rétablissement acrobatique à mon retour du service militaire sont incompréhensibles, donc inadmissibles. Ces gens-là, de toute façon ne pardonnent jamais à un « jeune » d’avoir réussi. Il n’y a donc qu’une seule chose à répliquer à leurs sarcasmes : « Je m’en fous » (Elvis Presley, 1976).


Aussi longtemps qu'il existe un endroit où il y a de l'air, du soleil et de l'herbe, on doit avoir regret de ne point y être. Surtout quand on est jeune (Boris Vian).


C’est beaucoup plus difficile d’être un adolescent de nos jours que ça ne l’était dans les sixties. Aujourd’hui, les gens ne croient plus que les choses vont finir par s’arranger ; ils vivent avec les conséquences de ce que nous avons créé. Ce que nous faisions nous éclatait complètement, c’est vrai. Mais aujourd’hui, les gamins savent que rien ne va aller mieux. Ils sont réalistes. (Neil Young, 1995)


Ce qui me frappe chez les adolescents, c’est que le besoin de présence, de souveraineté, de liberté ou d’affirmation de l’existence est là, mais absolument plus présent sous la forme d’un courant comme dans les années 60-70. Ce désir est même réprimé, il apparaît de manière tordue, maladroite parce que socialement, les jeunes, aujourd’hui, sont obnubilés par leur avenir. C’est pour ça que l’on se fout de la gueule des lycéens qui demandent des surveillants, du fric et du boulot. (Rodolphe Burger, Kat Onoma et… ex professeur de philosophie, 1990)


Certains, jeunes gens, sont bien vieux pour leur âge (Erik Satie).


Cette jeunesse des blousons noirs, à laquelle on donne ce sens péjoratif, eh bien moi je l’aime ! Elle a envie de vivre, elle a envie de se prouver quelque chose. Il y a tant de choses troubles dans le monde. Est-ce qu’on laisse aussi à cette jeunesse, le temps de vivre tranquillement ? Il y a toujours cette menace au-dessus de nous, la guerre, l’après-guerre, celle qui va venir… Je crois que ça enlève du romantisme à la vie. Alors cette jeunesse a envie de s’étourdir un peu, de faire du bruit, de vivre avec son siècle, avec son mécanisme, la bombe atomique, avec des tas de choses qu’on lui raconte, dans les journaux ou à la radio. On ne lui fiche pas la paix, en fait. Et il vaut mieux qu’elle s’amuse avec ces « billards électriques » qu’à autre chose ! (Edith Piaf)


Être adulte, c’est accepter alors ce que l’adolescent n’a pas encore accepté. C’est rester en révolte. L’adolescence non seulement c’est un œil neuf, mais c’est un regard de révolté souvent et c’est ça le rock. (Corinne Marienneau, Téléphone, 1979)


Il y a deux jeunesses, celle qui agit, pour le bien ou pour le mal, peu lui importe, et il y a celle qui possède le luxe de réfléchir, qui peut se permettre de juger, de rêver de prétendre à des aspirations nobles : on est tous des frères quand on nait dans la soie et il n'y a pas beaucoup de suicides chez les fils de la misère. (Damien Saez)


Je n'étais qu'une bouffonne et une idiote avant d'avoir 40 ans. (Madonna)


La jeunesse est une douleur en manque de compréhension. (Daniel Balavoine, Petite Angèle)


La jeunesse emmerde le front national. (Bérurier Noir)


L'envie de sauver le monde est une aspiration malsaine de la jeunesse actuelle (Marilyn Manson).


Les défis : ils vous gardent jeunes. (Elvis Presley)


Les jeunes, de nos jours, ne sont plus équipés pour un monde qui, pour l’essentiel, est d’une complexité technique bien supérieure à la formation que leur assure l’école. Personne ne reçoit plus les armes nécessaires pour s’en sortir, s’élever et trouver une structure qui permet de s’insérer dans un monde chaque jour plus cataclysmique. (David Bowie, 1989)


Les jeunes se heurtent aujourd’hui à  des problèmes qui tiennent à l’économie. Pas d’argent, le chômage…Quand j’avais dix huit ans, le problème c’était d’avoir le droit de porter les cheveux longs ou de coucher avec sa petite amie. Le rock’n’roll est capable de refléter ce genre de problèmes sociologiques mineurs. Ceux qui se posent aujourd’hui le dépassent un peu. (John Lord, Deep Purple, 1984)


Les jeunes sont vraiment trop mous et n’ont plus aucun esprit de révolte : leur ambition est d’avoir leur petit confort personnel et d’acquérir une belle situation sociale, une belle baraque, une belle bagnole et une super nana ! Malheureusement, ce n’est pas le rock qui pourra leur faire prendre conscience de leur connerie. (Kurt Cobain, Nirvana)


Les kids ont d’autres problèmes. Le rock peut les aider à passer un samedi soir sympa mais pas à supporter leurs vieux, ni à garder leurs nanas, ni à manger tous les jours. (Roger Daltrey, The Who, 1979)


L'un de nos problèmes est l'uniformisation. Il n'y a plus de débats d'idées. Les gens suivent les sondages et les top 50. Les jeunes ne sont pas assez fous ! (Robert Charlebois).


Personne, surtout dans notre génération, ne veut s’interroger sur les problèmes graves. Les jeunes préfèrent fermer les yeux. Certes, nous faisons avant tout de la musique, mais nous n’interdisons pas à nos auditeurs de penser. J’espère que la musique underground peut les éveiller et les empêcher de se transformer en lézards. (Kurt Cobain, Nirvana)


Pour les gamins de 16 ans, nous représentons énormément. Nous sommes leurs Beatles, de la même manière que les Smiths et The Jam ont été mes Beatles. (Noel Gallagher, Oasis, 1996)


Pour tout bagage on a vingt ans On a l'expérience des parents On se fout du tiers comme du quart On prend le bonheur toujours en retard. (Léo Ferré, Vingt ans)


Quand j'étais jeune, je pensais qu'il était de mon devoir de réveiller les gens. Je pensais que la poésie dormait. Je pensais que le rock'n'roll dormait (Patti Smith).


Savoir être jeune est un art qu'on apprend toujours trop tard (Pierre Perret).


Un sujet qui est très difficile à aborder, c’est la jeunesse. Parce qu’on la critique toujours. Enfin, on… Certaines personnes la critiquent et oublient, qu’elles aussi, ont été jeunes. Quand on est jeune, mon Dieu, on ne raisonne pas beaucoup. On se laisse un petit peut aller à son impulsion, à ses envies, à son enthousiasme. Vraiment, je reste persuadée que la jeunesse a toujours un cœur, quelles que soient les époques. (Edith Piaf)

 

 

 

 

 

 

 

Accueil - Citations par auteurs - Citations par thèmes - Citations sur la musique - Contact