MENU

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


  
Accueil
  
Citations par auteurs
  
Citations par thèmes
  
Citations sur la musique
  
Chanson française

  

 

 

 

 

 

Billy Idol


Billy Idol, de son vrai nom William Michael Albert Broad, né le 30 novembre 1955 à Stanmore dans le Middlesex en Grande-Bretagne, est un chanteur rock britannique. Il a fondé le groupe Generation X, et joué de la guitare au sein de Chelsea, alors considérés comme étant des groupes punk-rock.

Biographie de Billy Idol

Site officiel

MySpace

 

CITATIONS

 

A la sortie d’un concert au Texas, des gens distribuaient un trac où il y avait écrit : « Jimi Hendrix, Jim Morrison, Janis Joplin, et maintenant Billy Idol. Tous des anarchistes. » (1990)


A l’époque punk, tout était sans doute plus facile. L’image seule mobilisait les gens, tandis que la musique semblait plus secondaire. Ce que je dis là n’est pas une sorte de trahison des vieux idéaux. Le mouvement punk a servi aux jeunes groupes à  sortir de leurs caves pour voir enfin la lumière du jour. Sans le punk, le rock’n’roll aurait sans doute été poussé sur une voie de garage. (1990)


Avec mon groupe Generation X, nous étions des jeunes en colère, cherchant notre place. Quand les Sex Pistols sont arrivés en hurlant « No Future », nous avons relayé le message. Voir des gens de notre âge monter sur scène sans être nécessairement de bons musiciens a été libérateur (2014).


C’est mon manager américain qui a compris le rôle que MTV allait jouer. Avec Madonna et Prince, j’étais devenu une des stars de cette chaîne. Mais le poids de la célébrité est devenu ingérable. Pour résister, je me suis réfugié dans la drogue. L’héroïne pendant dix ans, puis la cocaïne. J’ai eu beaucoup de chance de m’en sortir (2014).


J’ai cessé de conduire ma Harley parce qu’ils nous ont balancé une loi obligeant le port du casque. A quoi ça sert d’avoir une telle bécane s’il faut porter un casque ? (1993)


J’ai cru longtemps à  la magie des drogues. J’en ai toujours pris en grande quantité, afin d’avoir la pêche et d’entretenir l’aura Billy Idol, sans remarquer que tous mes amis petit à petit s’écartaient de moi. Je n’écoutais plus personne. Je n’ai fini que par ne supporter que les lèche-culs, jusqu’au jour où j’ai réalisé que c’était moi-même que je trompais. (1990)


Le manager voulait qu’on aille en Amérique mais je ne crois pas que Tony en avait envie. La maison de disques m’a donné 1000 dollars. J’ai acheté une Gretsch et une malle bon marché et dépensé le reste en came. Je suis arrivé à Ne York couvert de boutons.


On a bossé dur pour que Generation X marche. Mais tout foirait toujours pour une raison ou une autre. On était pourtant un bon groupe. Je suis vraiment fier de ce qu’on a fait.


Toutes les filles couchaient avec moi donc je me foutais de ce que racontaient les vieux cons frustrés. Billy Idol aurait-il dû s’enlaidir pour faire fuir les filles ? On nous a beaucoup critiqués, mais c’est aussi ce qui nous a fait avancer et garder notre identité. Le plus dur était de faire face au public. Il fallait rester planté là à te barbouiller le visage de sang. La loi d’Iggy Pop.


William Broad et Billy Idol sont extrêmement liés. Il est possible que William Broad passe sa journée à la maison à lire et que Billy Idol, qui est son Mr. Hyde, ait brusquement envie de sortir et de déconner un peu. C’est une extension de ma personnalité qui me permet de me débarrasser de ma frustration et de ma colère (2014).

A PROPOS DE BILLY IDOL

A l’époque Billy était un mec de classe moyenne, doux et gentil. Il a demandé à ma sœur de lui apprendre l’argot cockney. C’était Pygmalion à l’envers. My Fair Billy ! (Bob Andrews, “Derwood”, Generation X)


Avant que Billy devienne Coco le Clown, c’était un génie de la musique. Il me montrait des trucs sur sa guitare acoustique auxquels je n’aurais jamais pensé. (Bob Andrews, “Derwood”, Generation X)


Dès notre première interview dans le NME, on s’est fait démolir. Billy et moi avions chopé la chtouille auprès de la même fille et avec les antibiotiques de l’époque, on ne pouvait pas boire pendant deux semaines. On a fait l’interview dans un pub en prenant du jus d’orange. Titre de l’article : « Horreur ! Des punks qui carburent au jus d’orange ! » (Tony James, Generation X)


Je ne voudrais pas être Billy Idol. Sans la grimace, qui est-il ? Je ne voudrais pas être dans cette situation. La stupidité est tout à fait admise dans le rock’n’roll et, bien souvent, admirée. Ces mêmes gens qui lisent peut être Sartre dans leur temps libre ne voient pas d’inconvénients dès qu’il s’agit de rock’n’roll à  arborer des pantalons collants et à  tricoter trois accords. (Joe Jackson, 1991)


Un jour, j’ai rencontré le père et la mère de Billy Idol. C’est drôle, je n’avais jamais pensé qu’il pouvait avoir des parents. (Phil Collins, 1990)

 

 

 

 

 

 

 

Accueil - Citations par auteurs - Citations par thèmes - Citations sur la musique - Contact