MENU

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


  
Accueil
  
Citations par auteurs
  
Citations par thèmes
  
Citations sur la musique
  
Chanson française
  
Nouveautés

  

 

 

 

 

 

 

CITATIONS

 

Au réveil, c'est café ou vodka. Ou bien les deux.  (Slash, Guns N’Roses)


Avant le show, je prends quelques cocktails pour me décontracter. Je ne me risque à rien de chimique. Ça ne conduit pas à bien jouer. (Slash, Guns N' Roses, 1992)


Avec Keith Richards, parfois on finissait la chanson et pas la bouteille, parfois la bouteille... et pas la chanson.  (Tom Waits, 1993)


Beaucoup de gens boivent, très peu savent être bourrés. (Jacques Dutronc)


Celui qui boit le plus ? Je ne pense pas que ce soit un secret. C'est Liam bien sûr. C'est fou ce qu'il peut claquer comme tunes en alcool. Mais ça va, ça ne le rend ni stupide, ni violent. Au contraire, il me fait mourir de rire. (Gem, Oasis, 2002)


Depuis huit jours j’étais en cure de désintox, j’avais arrêté de boire, et j’en souffrais énormément, parce que c’est une drogue dure et que j’étais accro. Un copain homosexuel m’a dit : « Fais une chanson sur les pédés, sur moi, sur notre différence, sur nos petites misères quotidiennes, et si tu le fais, je t’offre une cuite, une mouflée… » J’ai pris ça comme un défi, ridicule, ce n’étais pas très malin de sa part, mais bon, j’ai écrit la chanson… et j’ai replongé. (Renaud)


Dès notre première interview dans le NME, on s’est fait démolir. Billy et moi avions chopé la chtouille auprès de la même fille et avec les antibiotiques de l’époque, on ne pouvait pas boire pendant deux semaines. On a fait l’interview dans un pub en prenant du jus d’orange. Titre de l’article : « Horreur ! Des punks qui carburent au jus d’orange ! » (Tony James, Generation X)


Dieu a créé l'alcool pour que les femmes (et les hommes) moches baisent quand même. (Coluche)


Dieu, Famille, Bière. (Black Label Society)


En 1969 j'ai arrêté les femmes et l'alcool, ça a été les 20 minutes les plus dures de ma vie. (George Best, joueur de football dans les années 60 et 70, surnommé "le cinquième Beatles")


En gros, je suis pour tout ce qui peut aider à passer la nuit. Prier, une boîte de calmants ou une bouteille de Jack Daniels. (Frank Sinatra)


En vingt-sept ans, j'ai bu pour trois siècles. (Jacques Dutronc)


George Best après sa greffe du foie en 2002 qui avait nécessité une transfusion de vingt litres de sang (40 demi-litres, donc autant de pintes) : Dix heures pour quarante pintes, j'ai battu mon record de 20 minutes. (George Best, joueur de football dans les années 60 et 70, surnommé "le cinquième Beatles")


Graham est un mec bourré profondément laid. (Damon Albarn, Blur)


Il faut apprendre à fermer sa gueule quand on se met à boire. (Graham Coxon, Blur)


J'ai de la peine pour les gens sobres. Ils ne se sentiront jamais mieux qu'au réveil (Frank Sinatra).


J’ai descendu assez de bourbon pour renflouer un porte-avions. (Lynyrd Skynyrd, 1976)


J'ai essayé le jogging, mais ça faisait tomber les glaçons de mon verre (David Lee Roth, Van Halen, 1979).


J’ai vécu quelques années difficiles où je buvais beaucoup, où je parlais peu, voire plus du tout, où je me contentais de grogner et je rendais les gens malheureux autour de moi. Aujourd’hui, je les rends heureux (Renaud).


J'allais à pleins de fêtes, et à quel moment que ce soit, Graham y était, allongé sur le sol comme un paillasson humain. (Damon Albarn, Blur)


J’avais des hallucinations étranges d’une lame triangulaire, en véritable argent, aiguisée comme un rasoir. J’étais dans ce paysage, aride, gris, mort avec un horizon sans fin et j’essayais d’échapper à ces lames qui volaient partout. Elles entraient dans ma tête et je les sentais découper mon cerveau. Ensuite, je suis allée chez le médecin et il m’a dit de boire davantage d’eau. C’était tout (Matthew Bellamy, Muse).


J'avais une maison au bord de la mer. Mais pour aller à la plage, il fallait passer devant un bar. Je n'ai jamais vu la mer.  (George Best, joueur de football dans les années 60 et 70, surnommé "le cinquième Beatles", à propos de son passage au Los Angeles Aztecs)


Jack Daniels nous fait tous dégueuler. (Graham Coxon, Blur)


J'écris mieux quand je suis bourré. (Billie Joe, Green Day)


J'en ai eu marre de me réveiller avec une balle de golf dans le nez et du coton à la place de la tête. (Noel Gallagher, Oasis, 2000)


J'essaie de ne pas trop boire parce que quand je suis ivre, je mords (Bette Midler).


Je bois de l'alcool pour écrire de la poésie. (Krieger, The Doors)


Je bois régulièrement, ça me calme rarement. (Tricky, Karmacoma, 1994)


Je buvais pour me réveiller et avoir cette fausse énergie. Il y a eu un paquet de fois où je ne voulais même pas boire, mais j'étais si fatigué que quelques shots de Jack Daniel’s étaient tout ce qui pouvait me faire monter sur scène (Deryck Whibley, Sum 41).


Je connais tous les bars du monde entier ! (Noel Gallagher, Oasis, 2005)


Je fume, je bois, je baise, triangle équilatéral. (Serge Gainsbourg)


Je fume pour oublier que tu bois. (Bashung-Bergman, 1979)


Je m’étais mis à boire comme un trou, c’était vraiment tout ce que je pouvais faire. Paradoxalement, c’est vraiment ce qui m’a permis de garder les idées claires ! Pression égale picole. La solution pour ne pas perdre la tête… Je buvais tellement que je ne rentrais pas chez moi. Parce qu’à la maison, il y a mon fils et ma future femme, et que là je ne me donnais pas le droit de boire une seule goutte. Je n’avais pas envie de leur pourrir la vie. Et puis parce que je n’en avais pas besoin. Avec eux, je suis bien, je n’ai pas besoin d’un soutien artificiel. (Jonathan Davis, Korn)


Je n’ai jamais voulu être détruit par ce métier, devenir un Donny Osmond qui ne peut pas être sur scène sans sa bouteille de Jack Daniel’s à la main. Moi je bois beaucoup avant, mais quand je suis sur les planches, ça va. Je n’ai jamais voulu être un symbole de décadence. Je veux être le symbole d’une musique qui choque, dans le bon sens du terme. (Iggy Pop, 1988)


Je n'ai pas de problèmes de boisson, excepté lorsque je ne peux pas me servir un verre. (Tom Waits)


Je ne carbure qu'à la Guinness. (Noel Gallagher, Oasis, 2000)


Je ne connais pas Madonna si bien que ça, même si j'ai été marié avec elle. À l'époque, j'étais toujours bourré (Sean Penn).


Je ne prends désormais plus de drogues mais je bois toujours. J'aime boire. (Noel Gallagher, Oasis, 2000)


Je n’y connais rien en vin ! Y’a le rouge et le blanc. Et le rosé. Si t’en bois, t’es bourré. Point final. (Mick Jagger, The Rolling Stones, 1992)


Je suis en pleine forme, je marche droit, je ne titube plus dans la rue. Je ne bois plus, je marche et je suis un nouvel homme… Un phénix qui renaît de ses cendres (Renaud).


Je suis né avec un don et parfois un don s'accompagne de pulsions destructrices. (George Best, joueur de football dans les années 60 et 70, surnommé "le cinquième Beatles")


Je suis tout à fait charmant et ensuite quand je commence à oublier ce qui se passe je deviens bourré et c'est là que je me transforme en parfait salaud. (Graham Coxon, Blur)


Je suis un peu dans le showbiz, il y a des choses que je sais. Johnny est comme moi, il a besoin d'un suivi thérapeutique. On oublie de parler de ça : le gars, il sort de l'hôpital plus tôt, il prend l'avion, il prend une boîte (il boit beaucoup, ndlr). Après, on le montre sortant de l'avion dans un fauteuil roulant alors qu'il est complètement bourré... (Joeystarr, RMC, 12 janvier 2010)


Je tire toujours beaucoup de fierté à boire et à baiser. (Noel Gallagher, Oasis)


L’alcool c’est utile dans un groupe. Cela fait tomber les inhibitions. (Robert Smith, The Cure)


L'alcool est le pire ennemi de l'homme. Mais la Bible nous enseigne d'aimer nos ennemis. (Frank Sinatra)


L'alcool est un produit très nécessaire... Il permet au Parlement de prendre à onze heures du soir des décisions qu'aucun homme sensé ne prendrait à onze heures du matin. (George Bernard Shaw, écrivain, dramaturge, critique musical)


L’alcool est une manière de réagir à la vie dans un environnement surpeuplé. (Jim Morrison, Cité par Jerry Hopkins dans la biographie Personne ne sortira d’ici vivant)


L'alcool, il y a deux versions. Soit c'est un ennemi qui te veut du bien mais qui te fait du mal, soit c'est un ami qui te veut du mal, mais qui te fait du bien. (Jacques Dutronc)


L'alcool ne résout pas tous les problèmes, mais bon, l'eau et le lait non plus ! (Amy Winehouse)


La plupart du temps, je suis bourrée. (Lily Allen)


La totalité de ma vie sociale se passe dans les bars, donc je pense qu'arrêter de boire n'est pas une option viable. Vous m'imaginez en train de demander un jus de tomate ? (Lemmy Kilmister, Motörhead)


Le chocolat a les mêmes effets que l’alcool sur les sens. Mais on ne peut pas prendre 10 Mars et se rouler par terre en insultant les gens et en criant et en pleurant sans raison. Ce qui est dommage. (Graham Coxon, Blur)


Le mot importuner ? Son sens dépend beaucoup du nombre de litres qu'on a bus (Jacques Dutronc).


Le piano a bu, pas moi. (Tom Waits)


Le whisky est une mauvaise chose, surtout le mauvais whisky. (George Bernard Shaw, écrivain, dramaturge, critique musical)


Les cafés, je suis très fidèle. Quand je fais l’ouverture, je fais aussi la fermeture (Jacques Dutronc).


Les gens ne se rendent pas compte à quel point je souffre de mon alcoolisme. Et ils ne voient pas les efforts que j'ai endurés pour essayer d'arrêter. Mais je ne peux pas m'empêcher de boire. Malheureusement à cause de cette maladie, je ne suis pas du tout devenu la personne que je voulais être. Et je sais que je ne pourrai jamais rien y changer. (George Best, joueur de football dans les années 60 et 70, surnommé "le cinquième Beatles", 1988)


Les livres et la techno, c'est pour les tapettes. L'alcool et les cigarettes, c'est pour les rockeurs. (Liam Gallagher, Oasis)


Lever une bouteille de vodka et jouer de la guitare sont les seuls sports que je tolère. (Keith Richards, The Rolling Stones)


L'ivresse, c'est l'art d'être plein, comme la plénitude est l'art d'être ivre (Philippe Léotard).


Ma dernière cuite, c’était il y a longtemps. J’ai arrêté depuis. Ça devait être il y a dix ans à Moscou avec mon trio. Mais c’est fini, c’était affreux. J’ai joué à Indiana Jones, on prenait les vodkas par douze. Ça a été dramatique, j’ai honte. Je me souviens de rien mais ils me racontent, ce n’était pas brillant. (Louis Bertignac)


Mon frère Jim est totalement sobre désormais. Quant à moi, je ne bois plus pendant les concerts. (William Reid, The Jesus and Mary Chain)


Ne craint pas la bière. (Black Label Society)


On a toujours jugé de la qualité de nos répètes au nombre de cadavres de Jack Daniel's par terre. (Iron Boy, Coming Strike)


On ne peut pas se saouler convenablement en compagnie d'un homme... (Björk).


Partout où je vais, on me dit de boire avec modération. Pas de problème. Présentez-le moi ce « modération » qui boit des coups avec tout le monde (Jacques Dutronc).


Pendant 4-5 ans, j’ai traversé une période difficile de dépression, que j’ai voulu soigner par des médicaments pas vraiment appropriés, en l’occurrence des conneries d’antidépresseurs et d’anxiolytiques de toutes sortes, plus un litre de pastis par jour, l’un et l’autre ne faisant pas très bon ménage…  (Renaud)


Pourquoi je bois ? Pour pouvoir écrire de la poésie. (Jim Morrison, Extrait du recueil de poèmes Wilderness)


Quand j’ai bu, j’ai peur de rien. Je n’ai pas peur de la mort. (Renaud)


Quand je fume de l’herbe, je me sens trop déconnecté de la réalité et je deviens très paresseux. L’alcool me procure des sensations autrement plus agréables et autrement plus fortes. (Liam Gallagher, Oasis, 1995)


Quand je me suis mis à insulter des meubles, je me suis dit qu'il fallait que j'arrête de boire. (Graham Coxon, Blur)


Quand je suis à jeun je suis timide, c'est pour ça que je bois, pour retrouver ma grande gueule, pour devenir quelqu'un. (Liam Gallagher, Oasis, 1997)


Quand tu bois et tu fumes, c'est comme si tu planais. C'est pour ça que les groupes qui n'en prennent pas sont coincés. Je ne pense pas que je vais boire du thé toute ma vie. J'aime bien prendre un peu de tout. Oui, je bois un peu mais pas trop. (Graham Coxon, Blur)


Refuse de perdre, né pour picoler. (Black Label Society)


Robert Mitchum disait qu’il préférait la méthode Smirnoff à la méthode Stanislavski… Moi aussi (Eddy Mitchell).


Salut je suis Brian Molko et je suis alcoolique ! (Brian Molko, Placebo)


Si j'étais un de mes amis, Graham Coxon serait la personne que je verrais le plus arrêter de boire. (Graham Coxon, Blur)


Slash (Guns' N Roses) boit trop, c’est certain. Il absorbe à peu près autant d’alcool que moi il y a dix ans, c’est dire ! C’est un musicien exceptionnel doublé d’un très chic type. Ce serait malheureux qu’il continue comme ça et qu’il en crève. (Joe Peery, Aerosmith, 1989)


Tant que je gagne assez d'argent pour pouvoir me payer de la bière, tout va bien. (Zakk Wylde, Ozzy Osbourne)


Tout ce qui a changé pour moi, c’est ma consommation d’alcool. Je peux maintenant me permettre de boire deux fois plus qu’avant. (Bon Scott, AC/DC)


Un jour, on te dit que reprendre un verre d'alcool ce serait comme aller se baigner sans savoir nager. Quand on sait qu'on va se noyer, on réfléchit (Jacques Dutronc).


Un pays n'existe pas s'il ne possède pas sa bière et une compagnie aérienne. Éventuellement, il est bien qu'il possède également une équipe de football et l'arme nucléaire mais ce qui compte surtout c'est la bière (Frank Zappa).


Une nuit après un concert, je me suis mis à étouffer dans mon sommeil, je me suis vu en Jimi Hendrix, mort étouffé dans son sommeil après avoir pris trop de drogues et d'alcool. (Liam Gallagher, Oasis, 1997)


— Vous buvez pour noyer votre ennui ?
— Pour l’irriguer seulement. (Jacques Dutronc)


Vous ne renverserez pas la bière. (Black Label Society)


Vous ne savez pas qu'il n'y a pas de Diable ? C'est juste Dieu quand il est bourré. (Tom Waits)

 

 

 

 

 

 

 

Accueil - Citations par auteurs - Citations par thèmes - Citations sur la musique - Nouveautés - Contact