MENU

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


  
Accueil
  
Citations par auteurs
  
Citations par thèmes
  
Citations sur la musique
  
Chanson française
 
 Nouveautés

  

 

 

 

 

AC/DC


AC/DC est un groupe de hard rock australien formé à Sydney en 1973 par les frères Angus et Malcolm Young.

Biographie d'AC/DC

Site Officiel

MySpace

 

CITATIONS

 

AC/DC est la réunion de cinq mecs affreux. Et quand on est aussi laid que nous, mieux vaut avoir du talent. (Angus Young)


Angus Young : J'ai eu une influence bénéfique sur Bon. Si vous aviez vu cet homme quand je l'ai rencontré la première fois, il ne savait même pas parler anglais. Il connaissait seulement "baise, chatte, pisse, merde". Je l'ai renvoyé à la maison avec un dico.
Bon Scott : Il m'a juste appris à dire « baiser svp » et merci après...


- Are you AC or DC ?
- I´m neither, I´m the lightning in between !
- Êtes-vous AC ou DC ?
- Ni l'un, ni l'autre : je suis l'éclair entre les deux !
(Bon Scott)


Avec le car, tu peux partir à midi et t'arrives quand même en fin d'après-midi. Ou alors tu peux conduire toute la nuit après un concert et dormir le lendemain. Mais les avions, ils décollent trop tôt ou trop tard, et il faut que t'ailles à l'aéroport et que tu en reviennes, tu perds tes bagages .... C'est des emmerdements à n'en plus finir. (Cliff Williams)


Bon était comme un père pour nous. Il avait dix ans de plus que moi et il possédait l'expérience et le savoir. S'il y avait un problème de salaire dans le groupe, Bon prenait tout de suite l'affaire en main. S'il y avait un problème personnel, Bon était le premier sur le coup. Il était le type qui était là au bon moment. Quelqu'un d'unique. (Angus Young)


Ça te garde en santé - l'alcool, les groupies cochonnes, transpirer sur scène, la malbouffe - tout ça est très bon pour toi. (Bon Scott, Janvier 1979)


C'était un salaud. (Rires...) Quand il voyait une fille nous tourner autour, il disait toujours : « Angus, cette fille n'est pas ton type, elle ne te va pas ». et nuit après nuit, on le voyait partir avec des filles qui ne m'allaient pas !  (Angus Young, à propos de Bon Scott)


Ce film était horrible (Maximum Overdrive de Stephen King) En fait, je crois que beaucoup de gens ont été le voir pour sa bande originale. (.) On s'est bien marré à en faire la musique. D'ailleurs, tu as pu remarquer qu'Angus a réalisé plusieurs solos qui n'apparaissent pas sur l'album. Il a tout improvisé en regardant les séquences du film afin d'en faire une musique d'atmosphère. (Brian Johnson, Hard Force, Décembre 1987)


Ceux qui partent en vacances au Club Med' écoutent les Bee Gees, ceux qui vont au camping écoutent AC/DC. Moi, j'essaie de ne pas penser aux Bee Gees. (Angus Young, 1985)


Chuck Berry est la plus grosse merde que j'ai jamais rencontrée. (Brian Johnson, 2003)

J'ai demandé un autographe à Chuck Berry en 1975 et c'est le plus gros connard que je connaisse. Il m'a dit qu'il ne donnait qu'un autographe par jour, et ce jour-là, il l'avait déjà signé. (Brian Johnson)


Durant la première demi-heure, je suis rentré en collision avec Angus au moins 10 fois. (Brian Johnson, Interview - "Let there be light")


Faire des solos est facile pour moi, parce que c'est probablement la toute première chose que j'ai fait de ma vie. (Angus Young)


Il me semble très facile de devenir un groupe très controversé et rebelle. Les Sex-Pistols ont prouvé qu'il était facile de devenir une star du jour au lendemain en provoquant son monde. Mais on a constaté qu'ils ne pouvaient jouer nulle part, et cela a conduit à leur perte. Le punk a plus de rapport avec la mode qu'avec le rock. AC/DC est un groupe de prolos durs à l'attache. Nous ne sommes pas d'ex étudiants en art, comme la plupart des punks. (Angus Young)


Il y a ce vieux jeu de fléchettes dans le bar, le truc, c'est que c'est la première chose qu'on voit en entrant dans les coulisses, et on joue aux fléchettes, alors que 5.000 ou 20.000 fans sont en train de nous attendre. Et toi, tu veux terminer ta partie de fléchettes, à cause de l'argent parié. (Brian Johnson, BBC, septembre 1981)


Ils disaient : « Si vous jouez leur album à l'envers, vous pouvez entendre des choses maléfiques comme Grrrr ! » et je me suis dit : « Putain, je ne savais pas que le diable sonnait comme ça ! » J'ai trouvé ça cohérent, comme nous tous (Brian Johnson).


It's a long way to the top...
If you wanna rock'n'roll
(Bon Scott)


J'adore porter un bermuda car comme ça, je cours sur scène, je transpire pas mal. C'est plus pratique de porter un bermuda dans ces conditions !  (Angus Young)


J'ai fait écouter "Playing With Girls" à ma femme, elle a failli avoir un orgasme. (Malcolm Young)


J'ai toujours senti que je devais chanter avec une certaine insistance. Je n'ai jamais pris de cours de chants, juste surtout de bons whiskies... J'ai eu une période où je copiais plein de mecs, et je m'apercevais que je commençais à avoir la même voix qu'eux. Et lorsque j'ai rejoint AC/DC, ils m'ont dit d'être moi-même, j'ai vraiment eu carte blanche pour faire ce que j'ai toujours voulu faire. Tu montes sur cette scène, et plus tu es exubérant, démonstratif et chahuteur, et plus ils aiment ça. Alors je sautais sur la scène et hurlait tout ce que je savais, parfois jusqu'au point de ne plus pouvoir parler le lendemain. (Bon Scott)


J'ai vu Deep Purple en concert une fois et j'ai même payé pour ça. Tout ça pour me dire "Bon Dieu, c'est ridicule". (Angus Young)


J'aimerais remercier mes parents de m'avoir laissé sortir si tard. (Angus Young au Kerrang Awards, Aout 2006)


Jamais de technique dans ma façon de jouer : juste du fun de la sincérité, du Rock & Roll et une bonne bouteille de Whisky. (Bon Scott)


J'en ai vraiment marre des gens qui disent qu'on a fait 11 albums qui sont exactement les mêmes. En fait on a fait 12 albums qui sont exactement les mêmes. (Angus Young)


Je connaissais leur manager, mais je n'avais jamais vu le groupe avant. Leur manager me dit juste : « Reste ici ! je vais les chercher ». Au bout de deux minutes, ils arrivent, et je repère tout de suite ce petit bonhomme rigolo habillé en collégien, qui me semblait totalement fou. Je leur ai expliqué tout l'intérêt qu'ils avaient à se débarrasser de leur guignol de chanteur : ils m'ont tout de suite donné l'occasion de chanter pour eux. Ce que j'ai fait. (Bon Scott)


Je crois que quand même, nous avons fait de bien meilleurs albums que celui-ci. (Cliff Williams, lors de la sortie de l'album Fly on the Wall)


Je n'ai jamais cru la presse musicale. Les seules fois où j'ai acheté des magazines c'était pour voir qui faisait quoi et les chroniques que j'y ai lues sont les opinions personnelles d'un seul type, pas du public. Je ne lis donc pas les chroniques. S'il y en a une bonne, tant mieux, mais en général, nous ne perdons pas de temps avec ça. (Angus Young)


Je ne sais pas comment l'expliquer, mais à la différence des autres guitaristes, qui parcourent de la main le manche de leur guitare, j'ai l'impression que chez moi, c'est mon corps entier qui se pose sur le manche ! Les autres piquent une note avec un doigt. Moi, je saute de tout mon corps sur cette note ! (Angus Young)


Je vais où la guitare m'emmène. (Angus Young)


La musique classique ? Je peux en faire.... Si si, avec une bouteille de Jack Daniel's. (Malcolm Young)


La presse musicale est complètement déphasée par rapport à ce que les gosses veulent écouter. Ces jeunes travaillent peut-être dans une usine de merde toute la semaine, ou alors, ils sont peut-être malheureusement au chômage. Quand le week-end arrive, tout ce qu'ils veulent, c'est sortir et s'amuser, boire et s'éclater. Nous, on leur donne l'occasion de faire ça. (Bon Scott)


Let there be rock.


Ma nana.... euh.... il faut qu'on ait les mêmes centres d'intérêt. Elle doit au moins aimer le blues. (Angus Young)


Mon meilleur souvenir provient de l'enregistrement de « Let There Be Rock ». Je me souviens que l'ampli a littéralement explosé lors de la session d'enregistrement. Mon frère le regardait, complètement hagard, et je le vois encore me disant : « Vas-y, continue à jouer ! » alors que le truc fumait de toute part ! Un souvenir vraiment extraordinaire. (Angus Young)


Nous ne savons pas trop ce que les gens peuvent dire de nous quand nous sommes sur la route. Nous fonçons, simplement. C'est la plus grande sensation que je puisse connaître : aller de concert en concert. On ne s'écoute même pas à la radio. Quand je l'allume, j'entends des trucs comme STYX ou JOURNEY, et je l'éteins tout de suite. Ceci n'est pas du rock'n'roll, c'est du show business. (Angus Young)


Nous sommes nous-mêmes. Un point c'est tout. Tout le monde recherche le scandale, le sexe, la drogue. Je pense qu'avec AC/DC, il s'agit de rock and roll, un point c'est tout ! Le sexe, on ne peut évidemment pas s'en passer, mais les drogues, je peux faire sans, merci. (Angus Young)


On a beau être petits, on fait un sacré boucan. (Angus Young)


On sort le même album tous les ans, et les gosses adorent. (Angus Young)


On veut plaire à tout le monde et devenir vite riche. On veut être millionnaires. J'ai un plan pour acheter la Tasmanie vous comprenez... (Angus Young)


Oui, on est toujours cinq petites personnes avec une attitude bruyante. (Angus Young)


Quand il est mort, il était sur le point d'écrire les textes sur les musiques qu'on avait, Malcolm et moi. La dernière chose que l'on ai faite ensemble cette semaine là, c'est de jammer pour le plaisir, Bon à la batterie. Il est assez ironique que, la première fois où on est joué ensemble, il ait été à la batterie et que, quand il nous a quittés, il était encore assis derrière le kit, c'est même assez troublant. Je m'en rends compte maintenant ; c'est comme si la boucle avait été bouclée ! (Angus Young, Rock&Folk, Janvier 1998)


Quand je suis sur scène, le sauvage en moi est en liberté. J'aime redevenir un homme des cavernes. Il me faut six heures pour me calmer après un concert. (Angus Young)


Quand tout va mal sur scène, essaie de faire des claquettes. (Angus Young)


Si j'avais le choix, je prendrais les Beatles en première partie d'AC/DC. (Angus Young)


Tout ce qui a changé pour moi, c'est ma consommation d'alcool. Je peux maintenant me permettre de boire deux fois plus qu'avant. (Bon Scott)


Toutes les chansons que nous faisons sont essentiellement d'une des trois choses : boisson, sexe ou rock'n'roll. (Bon Scott)


Un kid est venu me voir. Il avait un tatouage de Bon Scott sur le bras et il m'a dit : « Ce gars était mon héros, mais il s'en est allé. Je te souhaite bonne chance » Je suis resté là, pétrifié, à lui serrer la main ! Que répondre quand des gens sont prêts à placer ainsi leur foi en vous ? Depuis ce jour, j'ai chanté pour ce kid et pour tant d'autres comme lui ! (Brian Johnson, Interview - "Let there be light")

A PROPOS D'AC/DC

AC/DC sur scène ? Ils nous font penser à un grand match de foot mais... avec une seule équipe sur le terrain. (Status Quo)


C'est une chanson d'amour pour une femme obèse, et les femmes obèses elles aussi ont besoin d'amour. C'est un de leurs riffs le plus frappant. Ils sont impeccables dans leur approche du Rock n' Roll. S'ils étaient plus sophistiqués ils perdraient de leur tranchant. (Alice Cooper,  à propos de Whole Lotta Rosie)


J'aime beaucoup AC/DC. Il doit regretter aujourd'hui d'avoir fait ce solo, il n'est vraiment pas terrible. (Yngwie Malmsteen, à propos de Touch too Much)


Je dois remonter à Led Zeppelin pour trouver un groupe aussi excitant qu'AC/DC. Ce groupe est très original, pas pour la musique qu'ils pratiquent, mais pour la manière dont ils l'interprètent. Ils sont incroyablement doués, et je pense qu'ils sont capables de jouer pour un public vraiment large. (Jack Berry, patron du Marquee)


L’idée des chœurs à la fin d’Antisocial, c’est une idée qu’a eue Bon Scott. (Bernie Bonvoisin, Trust, Interview radio Septembre 1982)

 

 

 

 

 

 

 

Accueil - Citations par auteurs - Citations par thèmes - Citations sur la musique - Nouveautés - Contact